Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juillet 1998 6 25 /07 /juillet /1998 16:59

La connerie des couples

 

theatre2-reduit.jpg

 

L’histoire est d’une banalité à crever : on pourrait l’intituler Scènes de la vie conjugale. C’est dire à quel point tous les couples sont concernés par cette pièce. L’épouse est opprimée par son connard de mari qui veut un couple libre, surtout si la liberté est à sens unique. Elle, à chaque fois qu’elle découvre que son mari l’a trompée, lui rejoue la scène 1 de l’acte I d’une tragédie toujours recommencée. Bref, une attitude de victime. Dérisoire. Lui, mufle achevé, conclut une tirade de sa femme en tirant la chasse d’eau… On reconnaît bien là le militantisme antimachiste, parfois un peu lourdingue, de Franca Rame.

 

L’épouse, devenue « ennuyeuse jusque dans la démarche », craque et prend subitement le contre-pied de son existence morne. Elle s’invente une vie en rose à coups de cheveux bleus et de toilettes branchées. Et, bien sûr, elle prend un amant : un physicien-atomiste-chanteur de rock’n roll. Comme si ça suffisait…

 

La pièce de Dario Fo et Franca Rame est finalement assez rouée : elle renvoie dos à dos les féministes et les machistes de tout poil. De manière plus perverse, les auteurs en rajoutent dans le doute et l’inconfort du public en peaufinant de nombreuses mises en abyme de la pièce.

 

Ce qui frappe peut-être le plus dans ce spectacle, c’est l’inventivité de la mise en scène et de la scénographie. Nous allons d’étonnement en étonnement, bousculés par le rythme bondissant de la mise en espace des corps et des répliques. Comme si Alexandre Tchobanov avait voulu à tout prix aérer Couple ouvert à deux battants, un peu trop démonstratif quand même.

 

L’autre grand plaisir, c’est la performance de Mady Mantelin-Chouraqui. Cette ogresse de scène est subtile, nuancée, virevoltante, souple et… très drôle. 

 

Vincent Cambier

Les Trois Coups

www.lestroiscoups.com


Couple ouvert à deux battants, de Dario Fo et Franca Rame

Traduction : Valeria Tasca

Association Art Totem • 75011 Paris

Mise en scène et scénographie : Alexandre Tchobanov

Assistante à la mise en scène : Hélène Bensoussan

Avec : Mady Mantelin-Chouraqui et Jean-David Stepler

Musique : Bertrand Ravalard

Décors : Claude Billois, Manuel Masseret et Nicolas Revel

Costumes : Martine Douvier

Lumières : Nicolas Revel

Sons : David Michriki

Théâtre du Balcon • 38, rue Guillaume-Puy • Avignon

04 90 85 00 80

À minuit, tous les jours ; durée : 1 h 15

Tarif : 90 F et 65 F

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher