Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juillet 1999 5 16 /07 /juillet /1999 14:24

Quand le théâtre n’est qu’une question

de confiance

 

theatre2-reduit-copie-2.jpg

 

Avant le Festival, Olivier Comte, comédien, appelle Dominique Fataccioli, directeur du Théâtre du Bourg-Neuf : « Je n’ai pas d’argent, mais je veux venir jouer chez toi le Vieux Clown dont le cœur fait des fugues » (N.D.L.R. : il y était l’année dernière). L’intéressé répond : « Oui, tu es le bienvenu à Avignon. On a confiance parce qu’on connaît la qualité de ton spectacle, tu fais partie de l’histoire du Bourg-Neuf, on réglera les affaires sur place. »

 

Il ajoute maintenant : « La suite ne nous a pas démentis puisque le Vieux Clown refuse du monde tous les jours. Les gens ne s’y sont pas trompés : le talent finit toujours par payer. Et je dirais, plus généralement, qu’il n’y a jamais eu autant de monde dans les salles. Le Off s’est recentré sur le vrai théâtre et a abandonné le folklore. »

 

Olivier Comte, lui, précise : « Le Off est une forêt de lucioles, les gens viennent briller pendant un mois. Mais il y a des prédateurs. On ne prévient jamais assez les artistes. Ça bruisse, ça brille… mais les mantes religieuses sont tapies dans l’ombre. Des troupes y laissent leur culotte. Alors quand des directeurs s’impliquent affectivement pour le travail artistique, c’est fabuleux. D’ailleurs, quand des compagnies sont fidèles à un lieu, comme le Bourg-Neuf, ce n’est pas par hasard ! » 

 

Vincent Cambier

Les Trois Coups

www.lestroiscoups.com


Le Vieux Clown dont le cœur fait des fugues, de Matéï Visniec

Théâtre du Bourg-Neuf

Spectacle tous les jours à 16 heures (1 h 10), 90 F et 65 F

Renseignements au 04 90 85 17 90

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher