Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 février 2000 6 05 /02 /février /2000 16:45

Blanche Aurore Céleste : la vie en vert

et contre tout

 

Il n’est pas si courant qu’une jeune compagnie – ici La Naïve, de Marseille – prenne le risque de monter un auteur contemporain. Quoi qu’on dise, le courage paie.

 

theatre2-reduit.jpg

 

J’ai assisté, ce 3 février 2000, à un bien joli spectacle. Grâce à Marie-Noëlle De Witte, cette Gelsomina radieuse née en France « en temps de paix », ce Bardamu féminin gai, cette Blanche Aurore Céleste nous embarque dans son histoire mouvementée, amoureuse, vivante, tonifiante.


La Naïve nous offre un destin qui voyage dans notre imaginaire, qui n’a pas besoin de décor. De toute façon, comme dit Blanche : « Il n’y a jamais de paysage ! »


Un destin aux couleurs chatoyantes de l’amour, de la tendresse, de l’amitié, du plaisir. Aux couleurs sombres, aussi, de la colère, du malheur, des coups, du sang.


Mais tout est dit avec le sourire de ceux qui en ont vu des vertes et des pas mûres, et qui repeignent – définitivement – la vie en Ripolin.


La direction d’acteur d’Hervé Pezière, la lumière de Valérie Foury et la musique de Pascal Comelade sont volontairement pudiques, tendues comme un arc vers l’essentiel : l’émotion pure et coupante, sans la moindre trace de scorie racoleuse.


Blanche nous dit : « Je voulais tant qu’on m’aime ! » Rassurez-vous, Marie-Noëlle, on l’aime votre Blanche. On aime son rire chaud, doux, compatissant, coquin…


Impossible d’oublier l’âme myrtille de Blanche.


Noëlle Renaude nous délivre une prose tricotée dans des mots charnus, charnels et chauds. Vivants. En vert – couleur espoir – et contre tout. Indispensable. 


Vincent Cambier

Les Trois Coups

www.lestroiscoups.com


Blanche Aurore Céleste, de Noëlle Renaude

Compagnie La Naïve • 65 boulevard Camille-Flammarion • Marseille

04 91 64 70 66

Avec : Marie-Noëlle De Witte

Direction d’acteur : Hervé Pezière

Conseil artistique : Patrick Henry

Création lumière : Valérie Foury

Musique : Pascal Comelade

Costume : Emma Usse

Photographe : Jean-Luc Friedlingstein

Affiche : François Landès

Théâtre des Halles • rue du Roi-René • Avignon

04 90 85 52 57

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher