Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juillet 2002 5 19 /07 /juillet /2002 20:05

La substantifique moelle

Par Vincent Cambier

Les Trois Coups.com


« Molière en coulisses » : ce Delorme est un diable d’homme !

theatre2-reduit-copie-2.jpg

Oyez, oyez, bonnes gens ! Souffrez que je vous narre mon plaisir délicieux [diérèse]. Molière en coulisses est, sur ma foi, un spectacle fort aimable, fort divertissant et – ce Delorme ne manque pas d’impertinence par nos temps hautement médiocres ! – fort intelligent. Bref, digne d’un honnête homme.

Totalement imprégné, imbibé de Molière, l’auteur sait son Poquelin sur le bout des doigts. À partir de cet inaltérable métal, Frank Delorme forge sa propre matière verbale, fruit d’un forçat de la fonte langagière. Polissant et repolissant son ouvrage, ferraillant avec le verbe en combat singulier pour en extraire la substantifique moelle molièresque et dramatique, boutant la mielleuse médiocrité hors des mots.

« C’est une entreprise étrange que de faire rire les honnêtes gens. » Le Théâtre de la Mandragore y réussit bigrement bien. Cette comédie moderne est un succulent hommage aux mérites du théâtre, un cri d’amour aux comédiens qui ont le talent de nous divertir et de nous faire réfléchir.

Ah ! qu’il est doux de respirer l’air pur des cimes de l’intelligence du texte et de l’interprétation haut de gamme !

En cette noble matière, Frank Delorme, impérial, aérien, au jeu goûteux, nous séduit de moult façons.

Alice Benoît, dans un rôle diablement périlleux d’actrice nymphomane, tire bien élégamment son épingle du feu.

Benoît Dendievel, un peu hésitant au début, s’affirme au fur et à mesure et finit grandiosement.

Holà, pendards de festivaliers ! Si vous passez votre chemin devant ce Molière en coulisses, nous risquons d’entrer dans une fort grande fâcherie ! 

Vincent Cambier


Molière en coulisses. I. Impromptu, de Frank Delorme

Mise en scène et scénographie : Frank Delorme

Avec : Alice Benoît, Frank Delorme et Benoît Dendievel

Et la participation « off » de Sébastien Ricard et de Jean-Louis Morais

Lumières : Fabrice Theillez

Musique originale : Frank Delorme

Arrangements : Jorge Cabadas

Alibi Théâtre • 27, rue des Teinturiers • Avignon

À 22 heures (1 h 15)

04 90 86 11 33

Tarifs : 12 € | 8 €

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher