Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 août 2006 6 12 /08 /août /2006 19:30

L’automne aux Doms

 

Maison d’hôte et de relais de la création artistique contemporaine et des dynamiques culturelles issues de Wallonie et de Bruxelles, le Théâtre des Doms accueille, propose et/ou produit les évènements suivants cet automne 2006.

 

• Vendredi 6 et samedi 7 octobre 2006

Inouï Productions (Avignon) présente le Troupeau aveugle de John Brunner (USA/1972).

Une politique-fiction écologique et minimaliste très visionnaire à partir d’une écriture « éclatée » en une multitude de lignes croisées, de textes brefs, souvent percutants. Le style de John Brunner est d’une très grande modernité, plus proche du journalisme et du zapping télévisuel que du roman.

Avec : Nicolas Gény (comédien), Guigou Chenevier (musicien) et Érick Priano (vidéaste).

Un accueil au Théâtre des Doms.

 

• Jeudi 12 octobre 2006

Présentation de saison conjointe avec la Scène nationale de Cavaillon.

À cette occasion, le groupe TOC (Bruxelles), en résidence aux Doms, présentera un extrait de son mobile théâtral Mon bras, sur un texte de Tim Crouch.

 

• Vendredi 17 novembre 2006

Le Vélo Théâtre (Apt) présente pour la quatrième fois les Cris poétiques, des poètes sur la scène : un cycle de lectures par les auteurs, imaginé par la galerie l’Ollave.

Avec : Michel Foissier (France) et le Wallon Jean-Pierre Verheggen.

Du Degré Zorro de l’écriture (1978) à l’Idiot du Vieil-Age (2006), Jean Pierre Verheggen n’a cessé de mener à bribe abattue l’une des plus toniques chevauchées verbales de ces trente dernières années. « En liberté dans les fourrés, et les coups fourrés du langage, Verheggen donne une œuvre qui est à percevoir dans la résonance de sa voix, avec sa verve de grande déferlante, son swing de boxeur de lettres, sa fantaisie féroce et irrésistible. » (André Velter).

Une coprésentation du Théâtre des Doms avec le VéloThéâtre.

 

• Vendredi 24 novembre 2006

Le Grenier à sons (Cavaillon) présente au cours de cette quatrième « étape » de son parcours Novembre en chanson(s), une soirée mixte belgo-helvète, mais bien francophone.

Avec : Thierry Romanens (Suisse) et Léonie Lob (Belgique), tous deux en trio.

Picarde d’origine, Léonie Lob a, dans une première vie musicale, tourné cinq ans dans le nord de la France et sur pas mal de plateaux prestigieux (festivals) puis, installée à Bruxelles, elle se consacre à la mise en scène et à la création d’éclairage de divers musiciens (dont Thierry Romanens !). Elle est retenue pour la finale de la « Biennale de la chanson française 2006 » (Bruxelles) avec son tout nouveau groupe très mélangé (samples et guitares, percus, violoncelle, sitar), qui soutient son univers de tendresse sombre, de douce violence, de critiques amères et d’amours au fond des verres…

Avec le soutien du Théâtre des Doms et de la Biennale de la chanson française.

 

Dans le cadre de la cinquième édition de « Drôle(s) d’hip-hop », le Théâtre des Doms présente deux créations récentes, l’une de Wallonie et l’autre de Bruxelles.

• Le jeudi 14 décembre 2006

+ vite que tes yeux par le Théâtre des Zygomars (Namur), une fusion entre la break dance, la vidéo, un D.J. et une histoire. Celle du danseur Bashkim Topojani, réfugié albanais du Kosovo, qui bouscule son corps depuis des années au sein du Namur Break Sensation et qui s’interroge sur son avenir physique, sur le prix à payer pour l’excellence, sur son identité d’immigré. Un spectacle qui croise la break debout, au sol et même aux murs, mais aussi du scratching et des projections qui entraînent cette danse vers des territoires moins attendus : la lenteur, la poésie, l’humour.

Mis en scène par Jean Michel Frère ; avec Bashkim Topojani et D.J. Gregg.

Au Théâtre des Doms.

 

• Le mardi 19 décembre 2006

En deuxième partie des lauréats du Hip-hop Contest de Colombes la compagnie Full Effects ( Bruxelles) présentera Street Walker, une promenade dansée dans l’espace urbain où, sur fond de poésie, les rencontres se succèdent comme des clichés Polaroïd. Un scénario ouvert est dessiné par un mélange de gestes quotidiens, de démarches de promeneurs, d’entrées et sorties, d’attroupements variés et burlesques, sur lesquels s’installe un univers entre conte et rêve.

Une chorégraphie de Saho, supervisée par Sébastien Lefrançois (Trafic de styles).

À la salle Benoît-XII.

 

Recueilli par

Vincent Cambier

www.lestroiscoups.com


Les infos pratiques seront disponibles dès le mois d’octobre dans le livruscule de saison, ainsi que sur le site internet www.lesdoms.eu

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher