Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juillet 2009 2 21 /07 /juillet /2009 19:57

Du vrai théâtre

 

Depuis 2004, la date de la conception de son premier spectacle, le Théâtre de la Tortue présente des créations de qualité défendant les textes dramatiques des auteurs contemporains. La dernière œuvre scénique de cette troupe familiale dirigée par Giancarlo Ciarapica et intitulée « Quelque part, une visite, avant la nuit » met en lumière un collage de deux pièces de Daniel Keene.

 

Le spectacle est le fruit d’un rapprochement entre Quelque part au milieu de la nuit et la Visite, les deux textes reliés par le motif de l’absence. Absence de la mère. L’insertion de la Visite dans l’histoire de Quelque part semble pourtant plus conceptuelle que justifiée : physiquement, sur scène, ce rapprochement intellectuel résonne plutôt faux.

 

Jeune fille, Sylvie, vient chercher sa mère atteinte d’une maladie qui entraîne la perte progressive de la mémoire. C’est dans le train que les quatre destins se croisent : la relation de la mère et de la fille est entrecoupée par le dialogue entre un père et une fille sur une mère éloignée qu’ils vont tous les deux rejoindre.

 

Dans ce théâtre intime et proche du spectateur, dans un décor minimaliste et sobre, un changement de lumière, un déplacement des comédiens sur scène suffisent pour qu’un espace se transforme en un autre. Ainsi, ils nous font embarquer dans leur histoire profondément humaine : de la maison de la mère, en passant par le café de la gare, par le compartiment d’un train, et jusqu’à la nouvelle maison, celle de la fille qui accueillera désormais la mère chez elle. L’interprétation de deux comédiennes est juste, réelle, réaliste, vraie… Jason Ciarapica incarne une fille troublante, sincère, située face à une mère désarmée et bouleversante (Christine Liétot).

 

Le spectateur est toujours plongé dans la pénombre comme s’il faisait partie du spectacle, comme s’il accompagnait les personnages dans cette quête, quasiment mystique, de soi. Une quête accompagnée par la recherche sur la lumière mi-éteinte, feutrée, aléatoire, qui interroge constamment la mémoire défaillante, floutée, disparue. Un moment très intense, trop court peut-être (car le voyage dure à peine quarante-cinq minutes), du théâtre vrai et profondément réaliste. 

 

Maja Saraczyńska

Les Trois Coups

www.lestroiscoups.com


Quelque part, une visite, avant la nuit, d’après Daniel Keene

Théâtre de la Tortue • 51, allée des Feuillants • 31370 Labastide-Clermont

theatredelatortue.online.fr

www.quelquepartunevisiteavantlanuit.com

contact@theatredelatortue.com

Mise en scène : Giancarlo Ciarapica

Conseil scénographie et réalisation : Jean-Marie Panier

Avec : Christine Liétot, Jason Ciarapica, Giancarlo Ciarapica, Luna ou Gaïa (en alternance)

Alibi Théâtre • 27, rue des Teinturiers • 84000 Avignon

Réservations : 04 90 85 23 23

Du 8 au 31 juillet 2009 à 19 heures

Durée : 45 minutes

15 € | 10 €

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher