Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juillet 2009 6 25 /07 /juillet /2009 12:34

Trop rodé, peut-être

 

Les Chicos Mambo reprennent encore à Avignon leur version remaniée et enrichie de « Méli-mélo », avec pour le public autant de bonheur, même si le spectacle semble usé.

 

Les Chicos, quatre danseurs de grand talent, proposaient déjà au Off 2006 cette nouvelle version de leur spectacle transformiste, avec près de la moitié de nouvelles scènes. Parés de costumes bigarrés, aux détails parfois coquins, ils offrent un spectacle lumineux et drôle… peuplé de femmes musculeuses ou d’hommes gracieux, qui saurait le dire ? De créatures magiques et inquiétantes aussi, telle cette sirène capricieuse étrangleuse d’hippocampes.

 

Du menuet au tango, des ondulations orientales, des derviches tourneurs aux chorégraphies de Bollywood, ils revisitent tous les domaines de la danse, sous toutes les latitudes. Ils puisent pour ce faire dans les clichés associés aux pays où leurs tournées les ont menés. Au-delà, tout ce qui met le corps en branle est aussi croqué avec tendresse, et une pointe de dérision : compétitions de gymnastique, natation synchronisée, jongle. Suivant un rythme très varié, ils alternent des solos et des chorégraphies, hélas pas toujours parfaitement calées. Mais est-ce vraiment involontaire ?

 

 

Méli-mélo II est ainsi un spectacle rodé, trop peut-être, au risque de rouler tout seul, sans que les quatre danseurs s’investissent pleinement dans sa réussite. Le spectacle perd rapidement son rythme : après plusieurs tableaux tout aussi bigarrés et envoûtants les uns que les autres, les danseurs rompent cette belle régularité par une critique des chorégraphies modernes assez ésotériques, sur fond de rots et autres onomatopées… Ils ne réussiront pas vraiment par la suite à reprendre leur souffle. Quel dommage aussi que chaque tableau utilise les mêmes ficelles au point de lasser : les prouesses des uns sont perturbées par l’intrusion d’un danseur malhabile.

 

Et, dans un spectacle dont le talent est la légèreté, une petite leçon morale arrive vers la fin pour se donner bonne conscience : un superbe meneur de revue emplumé est tabassé par une bande de « cailleras », avant que l’un de ces individus, telle une chrysalide, laisse échapper un ravissant danseur en tutu blanc. Nous n’en demandions pas tant, et pas si vite… Ces trois réserves mises à part, Méli-mélo II est encore à voir, dans l’attente impatiente d’une nouvelle et surprenante création des Chicos. En espérant que ce ne soit pas un Méli-mélo III

 

Olivier Pradel

Les Trois Coups

www.lestroiscoups.com


Méli-mélo II, le retour, de Philippe Lafeuille

Chicos Mambo • 64, rue Saint-Honoré • 75001 Paris

01 43 57 64 55

giovanna.bruno@libertysurf.fr

www.chicosmambo.fr

Chorégraphie et mise en scène : Philippe Lafeuille

Avec : Philippe Lafeuille, Philippe Tarride, Anthony Couroyer, Shane Collard

Manipulatrice : Audrey Lanteri

Costumes : Mine Barral Vergez, Ramón Ivars

Perruques : Carlos Montosa, Nicole Princet

Musique (bande-son) : Philippe Lafeuille, Bruno Courtin

Lumières : Dominique Mabileau

Régie : Fred Ruiz

Collège de La Salle • 1, place Pasteur • 84000 Avignon

Réservations : 04 32 70 01 92

Du 8 au 31 juillet 2009 à 18 h 45

Durée : 1 h 15

16 € | 11 € | 6 €

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher