Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juillet 2009 3 29 /07 /juillet /2009 14:03

Assurément iconoclaste !


Par Élise Ternat

Les Trois Coups.com


Quel est le point commun entre « Le Premier Championnat de France de n’importe quoi », « Les manifs de droite » et « Beaucoup de bruit pour rien » ? Vous ne voyez pas ? Je veux ici parler de la compagnie dijonnaise des 26000 Couverts, qui présente dans le cadre du festival Villeneuve en scène une version totalement iconoclaste du classique d’un grand maître de théâtre : William Shakespeare.

Un peu d’histoire tout d’abord. Beaucoup de bruit pour rien est une comédie publiée en 1600, dont la première a probablement été représentée durant l’hiver 1598-1599. Elle reste à ce jour l’une des comédies de Shakespeare les plus populaires. Et, d’un point de vue stylistique, on note les nombreux points communs avec les comédies romantiques construites sur la présence de deux couples, l’un romantique et le second plus comique.

Les 26000 Couverts ne sont, semble-t-il, pas à leur première tentative en nous proposant la mise en scène d’un immense chef-d’œuvre, qualifiée selon eux d’adaptation « contemporaine et plutôt trash ». En effet,on dénombre pas moins d’une quinzaine de comédiens présents tout au long de cette fresque unique, dont certains sont vêtus de somptueux costumes d’époque. Pendant une heure trente, ils donnent à voir au public une part de leurs états d’âme et de leur fragilité.

© Ibuc

Le lieu, quant à lui, est à la hauteur d’une mise en scène si spectaculaire, puisqu’il s’agit ici de la chapelle des Pénitents de Villeneuve-lès-Avignon. Et, plus qu’à une adaptation, on se retrouve face à un véritable portrait chinois de l’œuvre originale, remarquable pour sa liberté de ton et les choix de mise en scène résolument alternatifs et audacieux.

Dans cette satire d’un milieu culturel un peu trop lisse, les codes du théâtre sont interrogés et les conventions de la scène habilement critiquées. Les spectateurs se retrouvent pris à parti et quelque peu secoués puisque Beaucoup de bruit pour rien tire sa pertinence du choix de l’interactivité avec le public, qui ressort comme bouleversé d’un tel spectacle, parfois comparable à une véritable bombe à retardement.

Hélas, forcée de terminer là cette critique par peur de trop dévoiler d’un spectacle dont le suspens et le mystère sont absolument primordiaux, je ne peux que vous recommander d’assister à cet étonnant vacarme signé 26000 Couverts, dont le succès et le charme continuent à opérer au-delà des 130 représentations déjà données à ce jour. 

Élise Ternat


Beaucoup de bruit pour rien, de William Shakespeare

Mise en scène : Philippe Pehenn

Avec : Karine Abela, Christophe Arnulf, Romain Bélanger, Sébastien Chabane, Servane Deschamps, Sarah Douhaire, Pierre Dumur, Olivier Dureuil, Anne-Gaëlle Jourdain, Florence Nicolle, Philippe Nicolle, Ema Veïn, Valérie Veril, Jacques Ville

Dramaturgie, adaption : Judith Feyrner

Mètre-concept : Jacques Livchine

Scénographie : Anthony Benjram

Matière sonore : Eirich Mayer

Chorégraphie : Liliane Boucon

Direction technique : Alexandre Diaz, Michel Mugnier

Costumes : Camille Perreau

Perruques : Milo Bodtszaris

Villeneuve en scène • place Charles-David • 30400 Villeneuve-lès-Avignon

Réservation : 04 90 26 07 40

chapelle des Pénitents

Du 7 au 24 juillet 2009 à 21 heures, relâche les 13 et 20 juillet 2009

Durée : 1 h 30

18 € | 13 € | 6 €

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher