Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juillet 2009 6 25 /07 /juillet /2009 00:38

Génial et explosif !


Par Maud Sérusclat

Les Trois Coups.com


Je ne voulais pas voir ce spectacle. Un « opéra vaudeville en trois tableaux », autant de mots qui, d’entrée, ne me disent rien qui vaille : je n’aime pas l’opéra, ni le vaudeville, ni les mélanges. J’étais à des années-lumière d’imaginer ce que j’ai vu au Théâtre du Balcon hier soir. Un spectacle bluffant, explosif, drôle et enjoué. Un vrai régal.

Je ne sais pas ce que les amateurs d’opéra en penseront. Mais ceux qui aiment le théâtre et qui ont peur, comme moi, du chant lyrique seront conquis. Je ne vous raconterai pas tout, mais je peux vous assurer que ce spectacle réunit toutes les qualités d’une (très bonne) pièce de théâtre. D’abord, l’histoire se compose d’un patchwork de textes bien conçu et cohérent, qui raconte plusieurs histoires de femmes malmenées par les hommes, tout en ayant un fil conducteur bien écrit, intelligent et très drôle. Ensuite, parce qu’on trouve sur scène un pianiste, un comédien et une chanteuse qui participent tous les trois au rythme de la pièce, qui n’est pas que chantée loin de là, au comique de situation et à la qualité d’interprétation du texte, tout en finesse, tout en dynamisme, tout en légèreté.

« Drôle(s) de dame(s) »

Mais je dois dire que c’est elle qui m’a le plus bluffée. Marie-Louise Duthoit, la chanteuse, est la femme la plus extraordinaire que j’ai vue depuis que je suis correspondante pour les Trois Coups. Elle est mieux que géniale. Évidemment, elle chante, et elle chante très bien. Elle est capable d’interpréter brillamment une partition musicale plus qu’exigeante dans toutes les positions : à plat ventre ou en sautillant comme une puce… car elle a la bougeotte. Par ailleurs, elle considère que les hommes sont décidément des mufles. Et ça l’énerve. Beaucoup. Et ça nous fait rire. Beaucoup. Parce qu’elle fait bien plus que chanter, elle est hilarante. C’est une comédienne née, cette femme. Elle a l’énergie et la finesse, la grâce, la pêche et l’éclat d’une très grande actrice.

En outre, l’idée de ce spectacle vient d’elle. Elle a décidément tous les talents. Une extraterrestre des planches qui a fait exploser, d’un coup d’un seul, toutes les idées reçues que j’avais sur l’opéra et sur les chanteuses lyriques, je l’avoue. Et dire que j’aurais raté ce spectacle si mon patron ne m’y avait pas envoyée ! Merci Vincent, merci au Théâtre du Balcon d’avoir osé un tel spectacle, merci à la compagnie Le Théâtre en diagonale de l’avoir créé et merci à Marie-Louise Duthoit d’exister. 

Maud Sérusclat


Drôle(s) de dame(s), sur un livret de Georges Feydeau, Eugène Durif et Philippe Labonne

Musique de Jules Massenet, Pink Floyd, Jacques Offenbach, Isabelle Aboulker, Francis Poulenc, Charles Gounod, Fabrice Aboulker, Érik Satie, Christophe Willibald Gluck, Édith Piaf, André Messager

Compagnie Le Théâtre en diagonale • 25, rue Ferdinand-Buisson • 87000 Limoges

Contact : Catherine Duverger | 06 86 37 59 28

cath.duverger@gmail.com

www.theatreendiagonale.com

Mise en scène, adaptation, scénographie : Philippe Labonne

Avec : Marie-Louise Duthoit, Nicolas Ducloux et Jean-François Sirérol

Costumes : Olivier Bériot

Lumières : Franck Roncière

Diffusion : François Prudhomme | 06 19 54 30 93

Théâtre du Balcon • 38, rue Guillaume-Puy • 84000 Avignon

Réservations : 04 90 85 00 80

Du 8 au 31 juillet 2009 à 22 h 30

Durée : 1 h 15

17 € | 12 € | 6 €

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Philippe Caron 30/07/2009 14:31

Je suis allé voir cette pièce à cause de cette critique. Je dis bien "à cause", car ce n'est qu'une petite pochade même pas drôle. L'actrice chante bien, très bien même, mais qu'elle fasse des récitals au lieu de théâtre, car elle surjoue en permanence. Ou bien cette critique est amoureuse ou on n'a pas vu la même pièce.

Rechercher