Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juillet 2009 4 23 /07 /juillet /2009 20:50

Sincère mais « presque » vrai


Par Claire Néel

Les Trois Coups.com


Le Théâtre des Amants, place du Grand-Paradis : quels noms ! Ce ne sont pas des amours paisibles, pourtant, qui se jouent ici. Bien que la petite salle soit charmante de pierre et d’ocre, « Fool for Love » lui donne des allures d’hôtel poussé au bord d’une autoroute. Un autre romantisme.

Eddie débarque dans la chambre où vit May. May attend « un homme » qui doit l’emmener au cinéma. May et Eddie se sont aimés comme une comète en percuterait une autre. Leur lien est moins friable qu’une poussière d’étoile puisque le sang les a fait frère et sœur. Demis. Par la moitié « haute », celle du père. Ils ne se sont pas vus depuis le lycée. La passion brille toujours, la raison ne peut que se taire ou hurler sa déchirure. La haine et les impuissances agitent les retrouvailles.

© Jules Pajot

Sam Shepard insuffle l’acidité et l’amertume à la bouche de ses personnages pour exprimer cet au-delà de la vie qu’est la passion. Aucune lutte n’y résiste, mais May et Eddie ne se savent qu’en combat. Il les enveloppe en sous-texte de « si j’avais pu faire autrement, si je savais le faire, si on pouvait ne garder que l’amour, si cette “famille” n’existait pas ». Avec le rêve américain étiolé qui couve, la pièce est taillée dans une densité de marbre.

Hervé Matras opte pour une mise en scène réaliste, et, en effet, on a la sensation, comme devant les grands écrans de cinéma, d’être happé par cet autre univers. Le vrai centre du spectacle, après le texte : les comédiens. L’interprétation sonne juste mais manque de nuances. Les deux amants (car ce sont eux qui tiennent le spectacle), Chloé Baker et David Le Rheun, sont sincères et habités, mais tombent trop souvent dans l’écueil de la colère, des cris. On les suit, grâce à leur vraie flamme d’acteur, dans les eaux turbulentes, en espérant qu’ils attrapent et ne lâchent plus la vérité profonde de leur personnage, qui n’est pas très loin d’eux, que l’on sent tout près. 

Claire Néel


Fool for Love, de Sam Shepard

Traduction : Robert Cordier, éditions Christian Bourgeois

La Guinguette pirate • 154, rue Oberkampf • 75011 Paris

01 43 49 67 12

ricardo@petitbain.org

www.petitbain.org

Mise en scène : Hervé Matras

Avec : Chloé Baker, David Le Rheun, Marc Chapiteau, Jérôme Feigean

Musique originale : John Sarnes

Décors : Hervé Matras et Valérie Tellier-Gille

Costumes : Valérie Tellier-Gille

Régie son et lumières : Léo Matras

Théâtre des Amants • 1, place du Grand-Paradis • 84000 Avignon

Réservations : 04 90 86 10 68

Du 8 au 31 juillet 2009 à 14 heures

Durée : 1 h 30

15 € | 11 € | 7 €

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher