Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juillet 2009 4 23 /07 /juillet /2009 20:27

Créativité et humour

 

Avec « Shoebiz », cinq talentueux danseurs nous offrent un hilarant tournoi de claquettes. Pour tous publics…

 

Ils sont cinq sur scène, tout jeunes et déjà multiples champions du monde de claquettes. Fabrice Martin et les frères Surbeck, sous la houlette du touche-à-tout Jean-Marc Galéra, présentent un spectacle très pro sans se prendre pour autant au sérieux. Accompagnés avec non moins de talent et de charme par Émilie Rupp et Rébecca Egli, ils offrent plus d’une heure d’un spectacle malicieux, gracieux comme un ballet sur la glace, trépidant comme un rock endiablé, enivrant comme un flamenco.

 

Du berceau à la tombe (et même au-delà), les cinq danseurs se réapproprient tous les espaces de notre quotidien, en des tableaux qui se succèdent avec fluidité. Rien ne leur échappe : cadences infernales du bureau, petits malheurs des sports d’hiver, plans drague sur la plage…

 

Au-delà de la virtuosité – évidente au point d’en être un peu démonstrative –, c’est surtout la créativité et l’humour de ce spectacle qui sont ici remarquables. Les cinq comparses, aux sourires communicatifs, renouvellent le genre avec toutes sortes de chaussures « claquetantes ». Des moonboots à roulettes aux traditionnelles claquettes, en passant par… des palmes de plongée et des monoskis.

 

 

Ils détournent les objets du quotidien en percussions : bonbonnes de fontaine de bureau à la manière des Tambours du Bronx, mais aussi balais, bâtons de ski, cannes, fourchettes de fondue… Avec eux, même un simple vaporisateur devient un instrument à vent et à eau.

 

Spectacle musical donc, foisonnant de craquements, cliquetis, onomatopées et claquements de doigts, qui n’a vraiment pas besoin de sous-titres pour être universel. Spectacle visuel aussi par ses couleurs éclatantes, son occupation complète de l’espace, les mouvements de décor.

 

Le public, manifestement conquis, se prête facilement au jeu de ne pas rester simple spectateur. À voir absolument pour se dégourdir les oreilles. 

 

Olivier Pradel

Les Trois Coups

www.lestroiscoups.com


Shoebiz, de Fabrice Martin, Costel et Dorel Surbeck

Mise en scène : Jean-Marc Galéra

Assistante mise en scène, répétritrice : Sarah Guillermin

Avec : Fabrice Martin, Costel Surbeck, Dorel Surbeck, Émilie Rupp, Rébecca Egli

Chorégraphie : Fabrice Martin, Costel Surbeck, Dorel Surbeck

Composition musicale : Jean Duperrex

Lumières : Vincent Ravanne

Son : Florian Rime

Costumes : Gilles Marais

Collège de La Salle • 1, place Pasteur • 84000 Avignon

Réservations : 04 32 70 01 92

Du 8 au 31 juillet 2009 à 18 h 30, relâche le 27 juillet 2009

Durée : 1 h 20

19 € | 13 € | 13 €

Coproduction O.D.C.P. Spectacles et la compagnie JetStep, avec le soutien à la création de l’espace Prévert d’Aulnay-sous-Bois, de la ville de Trith-Saint-Léger et de son service culturel, de l’espace Carpeaux de Courbevoie, de La Palène, association pour le développement culturel du Rouillacais, de la ville de Sarcelles, de l’école de danse Planet Dance Martin à Lausanne

En tournée dans toute la France dès le mois de décembre 2009

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher