Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juillet 2009 6 18 /07 /juillet /2009 10:42

« Bergman », jusqu’au 31 juillet 2009

au Pulsion Théâtre

 

Jean-François Prévand, auteur nommé aux molières pour Camus, Sartre et les autres, et qui a fait un succès avec « Voltaire Folies » l’année dernière à Avignon, revient au Pulsion Théâtre avec « Bergman », mis en scène par Raphaël Grillo.

À partir de textes comme « le Rite », « le Visage » ou « Après la répétition », « Bergman » conte l’histoire d’une troupe de comédiens retenus captifs par un étrange consul et menacée d’une interdiction de jouer. Rencontre avec le metteur en scène.

 

Les Trois Coups. — Comment est né ce texte ?

Raphaël Grillo. — Jean-François Prévand a l’habitude de prendre des auteurs qu’il affectionne et de construire à partir de leurs écrits, sous la forme d’une mosaïque d’abord, une pièce qui se tient en elle-même avec un début et une fin.

 

Les Trois Coups. — Est-ce que la pièce contient des passages d’écrits existants ?

Raphaël Grillo. — C’est une œuvre originale. C’est l’auteur qui a créé la trame, les personnages. Parfois, vous trouverez un personnage d’un film de Bergman qui rencontre et se confronte au personnage d’un autre film de Bergman. Ça devient du coup totalement original.

 

Les Trois Coups. — Avez-vous eu en mains, dès le départ, le texte achevé, ou le travail de plateau a-t-il influencé l’écriture ?

Raphaël Grillo. — Il y a eu une première écriture. Et puis il y a eu un autre travail d’écriture au moment où la distribution a été faite. Là, l’auteur a peaufiné les rôles en fonction des comédiens.

 

Les Trois Coups. — Comment avez-vous travaillé ? Avez-vous dévoré les écrits, les films ?

Raphaël Grillo. — Nous avons travaillé tout à fait normalement. En fin de répétitions, nous avons regardé quelques films de Bergman, mais je n’avais pas forcément envie que l’on s’inspire des rôles au cinéma, c’était plus des moments de détente où on regardé un D.V.D. finalement.

 

Les Trois Coups. — Mettre en scène et jouer à la fois, ce n’est pas trop compliqué ?

Raphaël Grillo. — Si, c’est une horreur ! Il ne faut jamais faire ça, je ne sais pas pourquoi je le fais d’ailleurs ! Mais bon, là c’est un peu différent, parce que je joue un metteur en scène. Je mets en scène une équipe de comédiens, et moi je suis metteur en scène et comédien. N’empêche que c’est abyssal. D’ailleurs, on s’est tous perdu à un moment donné dans le travail. On s’est tous demandé qui était qui, qui jouait quoi, oui, c’est compliqué…

 

Recueilli par

Astrid Cathala

Les Trois Coups

www.lestroiscoups.com


Bergman, de Jean-François Prévand

Mise en scène : Raphaël Grillo

Avec : Laurie Catrix, Julie Ménard, Mélanie Vindimian, Valérian Balliau, Raphaël Grillo, Sébastien Libessart, Cyril Manetta

Costumier : Pierre-Jean Beray

Créateur son : Xavier Costagliola

Pulsion Théâtre • 56, rue du Rempart-Saint-Lazare • 84000 Avignon

http://www.avignon-pulsiontheatre.net/

Réservations : 04 90 85 37 48

Du 8 au 31 juillet 2009 à 21 h 10

Durée : 1 h 15

14 € | 10 € | 8 €

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher