Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juillet 2009 3 15 /07 /juillet /2009 16:19

Êtes-vous aimée,
c’est pour un sondage ?


Par Olivier Pansieri

Les Trois Coups.com


La région des Pays de la Loire investit comme chaque année le Grenier à sel. Ainsi une dizaine de troupes disposent, grâce à cette clairvoyante générosité, d’une « vitrine » bien équipée et de bonnes conditions tant financières que techniques. Une idée, entre parenthèses, que la région Île-de-France ferait bien de suivre. Glissons. Ce matin-là (dix heures !), c’était la compagnie La Fidèle Idée qui ouvrait le bal avec « Personne ne voit la vidéo » de Martin Crimp, mis en scène par Guillaume Gatteau. De la belle ouvrage.

Le point de départ est si ténu qu’il semble tiré par les cheveux. Un beau jour, un enquêteur (Colin) d’un institut de sondage s’incruste chez une ménagère (Liz) que son mari vient de quitter. Colin lui propose même une petite somme d’argent si elle accepte de participer à une enquête plus approfondie, qui serait filmée. Il lui assure que de toute façon « personne ne voit la vidéo ». D’où le titre. Colin est marié et quadragénaire, Liz a une fille (Jo) en pleine crise d’adolescence. De fil en aiguille, Liz deviendra à son tour enquêtrice et, comme Colin, cynique puisque morte.

Que ceux qui redoutent les récents (et tarabiscotés) défonçages de portes ouvertes de Martin Crimp ne s’effraient pas. Personne ne voit la vidéo est une œuvre de jeunesse. L’histoire en est fort bien racontée : sans chiqué ni complaisances. Elle va révéler, en de brèves séquences, les détresses et les rêves des protagonistes : de vrais personnages avec leurs logiques mais aussi leurs contradictions. Loïse Bosdeveix prête sa lumineuse présence à Liz femme au foyer brutalement promue mère célibataire. Delphy Murzeau, fine mouche, passe sans problème de Jo la rebelle à Karen puis à Sally, deux jolies silhouettes. Leurs duels à fleurets mouchetés en dit long sur la connivence entre les deux actrices.

« Personne ne voit la vidéo » | © D.R.

Même complicité entre Gilles Gelgon (le policier John) et Frédéric Louineau (Colin), qui forment un tandem pince-sans-rire à la Pinter. Hélori Philippot compose un Paul lui aussi d’une grande justesse. Bref, une troupe unie de cinq comédiens qui ont l’habitude de jouer ensemble et sans lesquels la pièce n’atteindrait sans doute pas son but. Car c’est la grosse surprise de cette « chronique du vide ordinaire de la classe moyenne » : elle se raconte par bribes, presque sèchement, et tout d’un coup vous voilà complètement bouleversés. « Est-ce ainsi que les hommes vivent ? » s’interrogeait Aragon. Oui, infiniment oui, répond ce très beau spectacle.

« On devient tous un jour la personne qu’on méprisait » dit un des personnages, Liz, je crois bien. Merci et bravo à Loïse Bosdeveix d’incarner ce parcours absurde et logique avec tant de sincérité. Et c’est valable pour tous les autres. Allez les applaudir. Ils disent merveilleusement l’effarante inanité de notre époque. 

Olivier Pansieri


Personne ne voit la vidéo, de Martin Crimp

Compagnie La Fidèle Idée

www.lafideleidee.com

Mise en scène : Guillaume Gatteau

Avec : Loïse Bosdeveix, Gilles Gelgon, Frédéric Louineau, Delphy Murzeau, Hélori Philippot

Traduction : Danielle Mérahi

Lumière : Hervé Couderc

Scénographie : Fabien Teigné

Production Compagnie La Fidèle Idée

Avec le soutien de la D.R.A.C. des Pays de Loire, du C.G. de Loire-Atlantique et de la ville de Nantes

Grenier à sel • 2, rue du Rempart-Saint-Lazarre • 84000 Avignon

Réservations : 04 90 27 09 11

Du mercredi 8 juillet au dimanche 19 juillet 2009 à 10 h 30 (attention relâche le 13 juillet 2009)

Durée : 1 h 15

13 € | 9 €

Tournée :

– 20 et 21 octobre 2009 : Théâtre de l’Éphémère, Le Mans
– 22 et 23 octobre 2009 : Théâtre de La Roche-sur-Yon
– 17 au 20 novembre 2009 : N.T.A. et Théâtre de l’Hôtel-de-Ville à Saint-Barthélemy-d’Anjou,
– 24 au 28 novembre 2009 : studio théâtre, Théâtre universitaire de Nantes
– 3 décembre 2009 : Théâtre de Laval-Laval Spectacles

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher