Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juin 2009 1 15 /06 /juin /2009 18:00

Grinçant


Par Lise Facchin

Les Trois Coups.com


Makadam Kanibal est une troupe de cirque de rue. Ils sont deux, issus du milieu de l’art alternatif. Lui est fakir, cracheur de feu et jongleur. Elle s’occupe d’enfants handicapés et participe à différents évènements artistiques. De leur rencontre naît la compagnie, qui, au travers de différentes techniques de cirque traditionnel, tente de rappeler au spectateur la misère humaine que notre société camoufle. « Gavalo Kanibal » est un spectacle grinçant, bizarre, dur et beau.

Juste devant la boulangerie-pâtisserie de la place de la République, la belle piste en bois patiné m’intriguait depuis plusieurs jours. Comprenez-moi, tous ces gens qui font des efforts physiques sans arrêt… ça donne faim ! Sur une piste circulaire superbe, une petite roulotte et une Motobécane étaient posés là, comme une évidence, et, à chaque passage, je ne pouvais m’empêcher de rêver un peu, attendant le moment où mon tour serait enfin venu.

Le spectacle commence fort. Il est là parmi le public venu fort nombreux, habillé de haillons sales, tendant une aumônière en ferraille. Il quête. Il a l’air triste et abattu. Il monte sur la piste, va s’asseoir sur une des roues de la petite roulotte en berçant dans ses grands bras une toute petite poupée. Puis il s’endort à même la terre. C’est à ce moment qu’elle sort la tête par la fenêtre de la roulotte, aussi blonde que son regard est méchant, et lui crache dessus. Le public est choqué.

On croirait revoir la Strada de Fellini avec des rôles inversés : un grand gaillard costaud et un peu simplet, voire handicapé mental, tyrannisé par une femme autoritaire et cruelle. Lui confisquant sa poupée qu’il manipule avec une tendresse enfantine, elle le contraint avec force humiliations à exécuter des tours de spectacle forain.

Sur fond de cette histoire qui se terminera bien, plusieurs impressionnants numéros où se mêlent la voltige de piste et les techniques de fakir. On la voit notamment mâcher des lames de rasoir, qui seront recrachées par lui pour le punir de s’être moqué, ou encore agrafer une cible directement sur la peau de son esclave.

Les personnages sont installés, clairs et vivants. Les numéros s’imbriquent à merveille dans le tissu narratif, et l’univers sombre est diablement efficace. Les spectateurs, d’abord gênés par le côté violent, se laissent emporter au fur et à mesure de la représentation et finissent par être touchés par ces deux personnages aussi complexes qu’humains. Un spectacle qui nous fait revenir aux origines des arts de la rue, aux tours de force, à l’impressionnant, à l’incroyable. 

Lise Facchin


Gavalo Kanibal, de Makadam Kanibal

Makadam Kanibal

contact@makadamkanibal.org

Avec : Élodie Messonier et Jean-Alexandre Ducq

Scénographie : collectif de la villa Rennes

Technicien : Jérémie Bruyère

Spectacle gratuit

Durée : 45 minutes

Festival Furies de Châlons-en-Champagne du 6 au 13 juin 2009

www.festival-furies.com

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher