Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mai 2009 2 26 /05 /mai /2009 17:21

Passeur de poésie


Par Estelle Gapp

Les Trois Coups.com


Parmi les nombreuses manifestations proposées par le 5e Salon du Théâtre de la Foire Saint-Germain, les éditions montpelliéraines Espaces 34 mettent à l’honneur trois jeunes auteurs : Philippe Malone pour « Septembres », William Pellier pour « la Vie de marchandise », et Claire Rengade qui inaugure la collection jeunesse. Rencontre avec Philippe Malone, à l’occasion d’une lecture-performance par l’auteur lui-même, qui revendique l’oralité comme forme poétique et force d’interpellation politique.

Il aurait aimé écrire le long poème de Peter Handke qui a inspiré le film de Wim Wenders, les Ailes du désir. Dans Septembres, Philippe Malone rend hommage aux auteurs qu’il admire : Peter Handke, mais aussi Edmond Jabès, Paul Celan, Mahmoud Darwich. Poète plus que dramaturge, il écrit à voix haute et revendique l’oralité de ses textes. Plus qu’un monologue, Septembres est une « fugue », dont seule la lecture orale permet de rendre la musicalité, le rythme. C’est une seule longue phrase, sans ponctuation, qui se dit dans un souffle. Sans être comédien, l’auteur se livre à l’exercice, difficile, de faire entendre son écriture dans toute sa densité, sa profondeur tragique, sa déambulation labyrinthique.

Septembres est l’histoire d’un enfant qui marche dans une ville en ruine. Il arpente les rues éventrées, dénombre les cadavres. Sous la menace des bombes, chaque pas le fait devenir un peu plus adulte, un peu plus coupable. Le texte raconte la fabrique du terrorisme. Dans cette guerre sans nom qui pourrait être à la fois le Liban, Israël ou la Palestine, l’auteur scande les prénoms des victimes, tels un alphabet universel : « Adib Adel Alia Amine Attentats Louise et Malika Manel Siwa Septembre Leila Chani Guernica Guerre […] Doubia Leila Meriem et Riam […] Terroristes […] Djamel Ibrahima Ismael […] Terroristes […] Sarah ô Sarah […] mille et une Shéhérazade […] et Paul […] Sylvia Virginia Ingeborg Elfriede ». Le texte devient chant. On pense à la « prière » d’Imre Kertesz, que l’on pourrait renommer, ici : Kaddish pour l’enfant qui a eu le malheur de naître. Parmi les victimes, l’auteur recense : la beauté, l’avenir, la justice. Car « les livres cessèrent d’être écrits on assécha l’encre et promut l’aboiement ».

Comme Mahmoud Darwich, Philippe Malone revendique une « poésie politique », où l’invention du langage est un acte militant. Son œuvre témoigne du même engagement : donner la parole aux déshérités. Depuis dix ans, avec la compagnie du Bredin dirigée par Laurent Vacher, il anime des ateliers d’écriture auprès d’ouvriers, de S.D.F., d’habitants des banlieues, qui aboutissent à des spectacles fondés sur l’intégration de comédiens amateurs et professionnels. Pour 2010, l’auteur et le metteur en scène préparent un nouveau projet, fondé sur la mémoire et le travail des femmes dans le bassin sidérurgique de Briey, en Lorraine.

En 2005, Philippe Malone est artiste associé au Théâtre Gérard-Philipe de Saint-Denis, avec le metteur en scène Michel Simonot. C’est lui qui est à l’initiative du projet monté à Marvejols (Lozère) en janvier 2009. Septembres sera présenté cet été à Avignon, avec le comédien Jean-Marc Bourg et le musicien Franck Vigroux. Passeur de poésie, Philippe Malone transmet l’urgence de la parole : « Cette nuit-là vit renaître une curieuse danse parmi les hommes […] certains se relevèrent et se mirent en cercle […] de plus en plus serrés ils réécrirent au sol […] ces récits qui louaient le vestige et la terre […] ils s’inventèrent des mythes ». 

Estelle Gapp


Septembres, de Philippe Malone

Théâtre de la Mauvaise-Tête • Contact : Thierry Arnal

04 66 32 40 82 ou 06 81 23 15 88

info@lamauvaisetete.com

Mise en scène : Michel Simonot

Avec : Jean-Marc Bourg

Musique : Franck Vigroux

La Chartreuse • 58, rue de la République • 84000 Villeneuve-lès-Avignon

Réservations : 04 90 15 24 45

Du 19 au 21 juillet 2009 à 21 h 30

Durée : 1 heure

16 € | 13 €

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher