Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mai 2009 6 23 /05 /mai /2009 21:40

Devinette : que fait le poisson dans son bocal ?


Par Claire Néel

Les Trois Coups.com


La compagnie Escale inaugure le cinquième Salon du théâtre et de l’édition théâtrale, à grands coups de méthode agit-prop. Agitation et propagande pour secouer théâtralement le cocotier de nos consciences politiques et sociétales. « Est ou Ouest, procès d’intention », le ton du spectacle se résume en ces phrases : « Qu’est-ce que le communisme ? L’exploitation de l’homme par l’homme. Et le capitalisme ? Le contraire. ». Entre les deux, mon cœur ne balance pas, et le poisson tourne en rond.

Nous sommes en 2009, le mur de Berlin est tombé il y a vingt ans. Le 9 novembre 1989, l’Allemagne doit s’unifier et le communisme de l’Est se plier à sa conquête par l’Ouest capitaliste. Martina Krausse est biophysicienne et acrobate, elle a quitté la R.D.A. pour goûter aux saveurs libérales de la France. Quand elle revient en Allemagne, nostalgique de la bolchévita, c’est le moment où tout se transforme. On assiste à son jugement par un tribunal de fortune, qui retourne sa veste en même temps que le gouvernement au pouvoir. Martina Krausse incarne la figure de l’éternel bouc émissaire.

Tout commence par une belle promesse : dans ce procès, nous, public, aurons le droit et le devoir de manifester notre mécontentement et notre enthousiasme. Du théâtre qui insuffle la vie aux spectateurs et nous rendrait communicants ! Mais du théâtre qui reste une illusion, une promesse aux allures d’imposture. On nous demande de prendre position, tant mieux. Malheureusement, le choix est étroit : nous sommes soit communistes soit capitalistes. Dans tous les cas, nous devons haïr Martina. Le public est truffé de complices à qui le micro sera tendu, et nous n’avons finalement aucun pouvoir sur la représentation.

La fausse question est posée par un faux spectateur : qui êtes-vous, quelle légitimité avez-vous pour vous emparer du sujet de l’Allemagne réunifiée ? On nous répond que la représentation théâtrale s’appuie sur une dramaturgie et des personnages, que dévoiler l’identité des comédiens ne renforce rien… Mais les acteurs finissent par se raconter, et le poisson se mord la queue.

La compagnie Escale a le courage d’interroger le spectacle en tant que forme artistique et acte politique, mais elle n’est pas vraiment à la hauteur de son ambition. Son spectacle enfonce des portes ouvertes depuis longtemps, et il se contredit, sans vraies propositions de réponse. Alors que nous espérons une vision nouvelle, nous repartons avec une impression de déjà-vu. Malgré tout, si nous voulons faire un effort de réflexion et chercher plus loin ce que ce spectacle peut titiller en nous, nous sommes mis face aux impasses de notre temps. Nous sentons le besoin de nous rassembler et notre incapacité à le faire, l’épuisement de notre système en crise et notre manque d’imagination. Le poisson dans son bocal a besoin de profondeur… 

Claire Néel


Est ou Ouest procès d’intention, de Philippe Fenwick, Grit Krausse, Hugues Hollenstein, Sébastien Rouiller

Compagnie Escale • Le Grand Bourreau • 37300 Joué-lès-Tours

02 47 65 95 94 | 06 09 86 84 30

www.escaletheatregestuel.net

Mise en scène et interprétation : Philippe Fenwick, Grit Krausse, Hugues Hollenstein, Sébastien Rouiller

5e Salon du théâtre et de l’édition théâtrale • place Saint-Sulpice • 75006 Paris

Le 22 mai 2009, représentation unique à 21 h 30

Durée : 1 heure

Entrée libre

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher