Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juin 2006 5 30 /06 /juin /2006 03:23

Programme du Studio des Hivernales

au Off d’Avignon 2006

 

• 10 h 30, relâche le 17, 13 € | 9 €
– Le Dernier Survivant de la caravane, solo (25 minutes)

Cie Malka/Bouba Landrille Tchouda – Rhône-Alpes

D’abord un solo de Bouba Landrille Tchouda, fameux danseur hip-hop, inspiré du livre le Dernier Survivant de la caravane d’Étienne Goyemidé, figure classique de la littérature africaine francophone. Traitant de la violence de l’esclavage et de la colonisation, Bouba, dans une danse puissante et fluide transcrit sa vision et sa perception de la traite négrière pendant et après la lecture de cette œuvre.

Chorégraphie et interprétation : Bouba Landrille Tchouda
Collaboration artistique : Véronique Teindas
Création musique : Manu Wandji
Création lumière : Fabrice Crouzet
Régie générale : Jean-Marie Gadoud
Cie Malka/Bouba Landrille Tchouda
Production Carlos Orube-Caldevilla.

 

– Né pour l’autre, duo (30 minutes)

Cie Alexandra-N’Possee/Abdenour Belalit – Rhône-Alpes

Puis une autre figure de la danse hip-hop, la Cie Alexandra-N’Possee propose un duo autour d’un thème bien actuel : l’autre – qui est-il ? Comment faire en sorte qu’il nous soit complémentaire ? Sortir de la simple opposition et accepter la différence, en faire une richesse… un duo masculin 100 % hip-hop sur des accents de musique orientale.

Chorégraphie : Abdenour Belalit
Interprètes : Abdenour Belalit, Thô Anothaï
Régie : Frédéric Kocourek

 

 

• 12 h 15, relâche le 17, 13 € | 9 €
Zenzena, solo (12 minutes)

Cie Aïcha et Hafiz – Rhône-Alpes

Comment commencer un solo étant seul enfermé dans un studio de danse ? Comment danser avec une blessure au genou ? Une jambe en moins ? C’est en essayant de répondre à ces questions que Zenzena a été créé. Ce solo est dansé par Hafiz Dhaou.

 

Khallini Aïch, duo (23 minutes)

« Moment furtif, intemporel : où l’on s’autorise enfin à jouir du fait simple d’être ensemble. À deux. C’est un hymne à l’amour, la vie. À la vie à deux.

Deux : c’est la forme duo que nous avons choisie pour évoquer notre monde, nos rêves et nos angoisses, le désir, la mort, la sexualité, la solitude, la violence. Om Kalthoum nous a tendu la perche en chantant Amal Hayatti (Ma vie à t’espérer). C’est aujourd’hui qu’on veut le dire, c’est aujourd’hui qu’on peut le dire : Khallini Aïch. »
A. M’B., H. D.

Chorégraphie, interprétation : Aïcha M’Barek, Hafiz Dhaou
Création lumières : Nicolas Diaz
Régie : Mélanie Bouvret
Univers sonores : Hafiz Dhaou
D’après la chanson Amal Hayatti (Ma vie à t’espérer)
Paroles : Ahmed Chafif Kamel
Musique : Mohamed Abdel Wahab
Interprétée par Sonia M’Barek (enregistré au studio de la ERTT en 1992)

 

 

• 13 h 30, jusqu’au 22 juillet, relâche le 17, 13 € | 9 €
Ndaa (40 minutes)

Vincent Mantsoe – Auvergne

Ndaa signifie « salut » en langue venda.

Puisant son inspiration dans le culte de ses ancêtres et dans les cultures modernes, Vincent Mantsoe étonne le public à travers ses voyages mystiques. Il débute sa prestation sur son rythme interne et entre progressivement en transe jusqu’à être saisi par une force envahissante quasi supranaturelle.

Vincent Mantsoe est un danseur extraordinaire qui vient de Soweto en Afrique du Sud. Descendant d’une lignée de guérisseurs traditionnels, les Sangomas, il prend part à des rituels de danse et de chant et s’entraîne parallèlement à la danse de rue. En mêlant les genres, il a créé son propre style « l’afro-fusion ».

Les représentations de Ndaa se termineront exceptionnellement le 22 juillet.

Chorégraphie et interprétation : Vincent Mantsoe
Lumière : Serge Damon
Décor : Vincent Mantsoe et Michel Maubert
Costumes : Bhwaha Gulab

 

 

• 15 h 30, relâche le 17, 13 € | 9 €
Le Cas d’le dire (53 minutes)

Cie Abdel Blabla / François Bouteau – Provence-Alpes-Côte d’Azur

Compagnie remarquée en région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Abdel Blabla propose un monologue en duo : deux voix intérieures d’une seule et même personne qui tour à tour se questionnent. Les deux voix intérieures sont dansées par deux interprètes remarquables.

« Pour une voix intérieure, il y toujours à dire, même sur rien, même avant qu’il y ait quelque chose à dire.

Mais justement c’est drôle ce qu’on peut se dire avant d’avoir trouvé quoi dire… Elle serait prête à décider qu’elle devrait se lancer dans la politique… »
François Bouteau

Chorégraphie : François Bouteau
Interprètes : Anne-Sophie Fayolle, Corinne Pontana
Lumières : Daniel Gimenez Frontin

 

 

• 17 h 30, relâche le 17, 13 € | 9 €
À propos de Butterfly (40 minutes)

Cie José-Besprosvany | Belgique

Spectacle très personnel, À propos de Butterfly s’est révélé aux yeux de beaucoup comme un objet aussi inhabituel qu’inclassable, à l’allure presque cinématographique, confrontant différentes formes scéniques, mais dont l’audace des mélanges n’enlève rien à la cohérence : le célèbre opéra de Puccini – soutenu par la voix incomparable de Maria Callas – rencontre ici une danse épurée, sibylline, mariage improbable de danse contemporaine, de gestuelle hip-hop et de manipulation de marionnette humaine (inspirée du bunraku japonais) que viendront renforcer des projections d’images teintées de l’esthétique contrastée des mangas…

Concept et chorégraphie : José Besprosvany
Dramaturgie : Jean-Louis Sbille
Interprètes : Daniela Lucà, Jipé, Thierry Bastin, José Besprosvany
Concept visuel : Vincent Knecht
Images : Lander Loeckx
Lumières : Marco Forcella

 

Recueilli par

Vincent Cambier

www.lestroiscoups.com


Studio des Hivernales

4, rue des Escaliers-Sainte-Anne • Avignon

Tél. : 04 90 82 33 12

www.hivernales-avignon.com

hivernales2@wanadoo.fr

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher