Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2009 6 09 /05 /mai /2009 12:57

Irrésistible

 

Après un spectacle sur les œuvres de Jules Massenet en 2007 et l’opéra d’après « les Aveugles » de Maeterlinck repris à l’Opéra Bastille en 2008, c’est la troisième fois déjà que l’équipe artistique dirigée par Marc Paquien collabore avec l’Atelier lyrique de l’Opéra. En outre, par son travail artistique engagé, Paquien souhaite poursuivre la voie lancée par Jean Vilar et Antoine Vitez : promouvoir l’art de l’opéra auprès de tous les publics, en renouant une fois de plus un dialogue avec les spectateurs de la M.C.93. Une belle démarche couronnée par un succès immédiat.

 

L’intrigue de cet opéra bouffe italien est certes compliquée et abondante en histoires d’amour contrarié, mais assez prévisible. L’intérêt majeur de ce spectacle ne consistera donc pas à suivre l’histoire des personnages, ni le développement de l’action, assez maigre en elle-même. Mais c’est l’approche scénique fort intéressante de cette comédie tout à fait banale qui justifie davantage à mes yeux le travail époustouflant du metteur en scène et des artistes réunis sous sa baguette. Le comique des situations et les multiples quiproquos naissent alors directement sur scène. Le résultat final est surprenant et riche en rebondissements.

 

© Cosimo Mirco Magliocca

 

Ce qui constitue un atout irrésistible de ce spectacle lyrique, c’est le parcours artistique exceptionnel des jeunes chanteurs, dont la maîtrise de la voix et de l’espace étonnent par leur précision.

 

Cette création ambitieuse donne lieu à un spectacle ravissant, plein de couleurs et de variantes, qui juxtapose délicieusement – comme sur une toile surréaliste – les éléments de scénographie hétérogènes (un voile peint, des paravents, des cubes en bois, des statues, un canapé rouge en forme de lèvres…) et les différents arts.

 

Le metteur en scène Marc Paquien réussit habilement à diriger à la fois le chant et le jeu, les voix et les déplacements de ces jeunes chanteurs, dans une sorte de mariage subtil de l’art lyrique et théâtral. C’est une union magique qui, accompagnée par l’orchestre dirigé par Antony Hermus, ne manquera pas d’enchanter et de réjouir le spectateur. 

 

Maja Saraczyńska

Les Trois Coups

www.lestroiscoups.com


Le Mariage secret, de Domenico Cimarosa

Livret de Giovanni Bertati

Mise en scène : Marc Paquien

Direction musicale : Antony Hermus

Assistant à la direction musicale : Iñaki Encina Oyón

Scénographie : Gérard Didier

Costumes : Claire Risterucci

Lumière : Dominique Bruguière

Maquillage : Cécile Kretschmar

Avec les solistes de l’Atelier lyrique de l’Opéra national de Paris en alternance : Paul Crémazy, Claudia Galli, Andrea Hill, Vladimir Kapshuk, Ugo Rabec, Maria Virginia Savastano (28 avril et 2 mai 2009)

Elisa Cenni, Nahuel Di Pierro, Aimery Lefèvre, Julie Mathevet, Manuel Nuñez Camelino, Lelitia Singleton (30 avril et 3 mai 2009) et l’orchestre Atelier OstinatO

M.C.93 Bobigny • 1, boulevard Lénine • 93000 Bobigny

Réservation : 01 41 60 72 72

www.mc93.com

contact@MC93.com

Le 28, 30 avril, 2 mai 2009 à 20 heures et 3 mai 2009 à 15 heures

Durée : 3 heures

25 € | 17 € | 15 € | 12 € | 9 €

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher