Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 avril 2009 7 26 /04 /avril /2009 14:49

Il était une fois…

 

Le théâtre Le Lucernaire et la Compagnie Dottie présentent dans un spectacle gai et enjoué une nouvelle traduction des célèbres « Histoires comme ça » de Rudyard Kipling. L’occasion pour les plus grands de réviser un classique et de plonger les plus petits dans une douce fantaisie.

 

L’arrivée dans la salle se fait dans le calme et la discipline. Quelques doigts interrogateurs se tendent discrètement en direction de la scène où deux des comédiens partagent une sieste. Ce bref moment de calme est bientôt perturbé par l’arrivée d’une scientifique pressée d’aborder un sujet qu’elle étudie depuis vingt longues années déjà : le pourquoi et le comment des animaux et de leurs mystères.

 

Tandis qu’elle est décidée à explorer de la plus sérieuse des manières le sujet, ses deux assistants lymphatiques n’ont pour seul but que de raconter des histoires aux enfants. De très sérieuse et documentée, la conférence devient cocasse et ludique. En quatre courtes saynètes, qui permettent de ne pas perdre l’attention du public, on apprend plein de choses, du pourquoi la baleine ne mange que de petits poissons jusqu’au comment est apparue soudainement la trompe de l’éléphant.

 

L’interprétation des comédiens se met alors entièrement au service de la langue savoureuse de Kipling. Sous leur jeu sautillant et énergique, le trio crée un univers où leurs explications farfelues et poétiques deviennent tangibles. Pendant un peu moins d’une heure, ils chantent, manipulent des marionnettes, se chamaillent, mais surtout et avant tout racontent des histoires qui commencent toutes par « il était une fois… ».

 

Avec quelques accessoires et dans un décor composé de bric et de broc, le trio suggère beaucoup et donne les pleins pouvoirs à l’imagination de chacun. Un palmier en carton plante le désert, un patchwork en tissu posé au sol devient une mer, et les yeux des jeunes spectateurs et de leurs parents s’écarquillent.

 

Ainsi, la mise en scène d’Avela Guilloux, à la fois simple, vivante et bondissante, fait preuve d’une indéniable inventivité. Animé avec astuce par le trio de comédiens, le décor se met entièrement au service de la narration en suggérant beaucoup avec presque rien. Seul bémol peut-être, les changements de décor entre deux saynètes sont parfois un peu longs. Mais je dois avouer que, face au burlesque dont fait preuve la troupe pendant ces interludes, on leur pardonne volontiers.

 

Le spectacle se termine aussi soudainement qu’il a commencé. Reste de cette rêverie comme de brèves réminiscences de mes lectures d’enfant. La lumière revenue, une question me brûle les lèvres : qu’en ont pensé les enfants ? Sans avoir eu le temps de m’en enquérir, ma jeune voisine m’apporte la réponse sur un plateau d’argent : « Quoi ? C’est déjà fini ? ». Et sa mamie de lui répondre, presque triste : « Ben… Oui !». 

 

Maud Dubief

Les Trois Coups

www.lestroiscoups.com


Histoires comme ça, de Rudyard Kipling

Traduction : Yves Lecordier (éditions Naïve)

Compagnie Dottie

Adaptation et mise en scène : Avela Guilloux

Avec : Céline Groussard, Ludovic Lamaud ou Fabien Floris, David Gérard ou Guillaume Bursztyn

Musique : Emily Loizeau

Décor : Ludovic Lamaud

Costumes : Avela Guilloux

Le Lucernaire • 53, rue Notre-Dame-des-Champs • 75006 Paris www.lucernaire.fr

Réservations : 01 45 44 57 34

Du 7 mars au 20 juin 20009 à 15 heures les mercredi et samedi, tous les jours pendant les vacances scolaires à 15 heures, relâche les dimanche et lundi

À partir de 4 ans

Durée : 55 minutes

15 € | 10 €

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

amelie blaustein 20/03/2010 00:39


L’enjeu de monter un monument de la littérature pour enfants du XIXe siècle est de ne pas dénaturer le texte tout en le rendant d’une modernité toute XXIe siècle. C’est le pari réussi que tente la
compagnie Dottie.
le spectacle joue en ce moment à la comédie de la passerelle! allez y!


Rechercher