Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2006 4 01 /06 /juin /2006 12:04

Communiqué du Théâtre littéraire

de la Clarencière pour le Off d’Avignon

 

Théâtre littéraire de la Clarencière rue du Belvédère 20

1050 Bruxelles

Tél. : 0032 2 640 46 70

Réservations : 0032 2 640 46 76

Site : www.laclarenciere.be

Courriel : fabienne.govaerts@skynet.be

Direction artistique : Fabienne Govaerts

 

Communiqué du Théâtre littéraire de la Clarencière pour le Festival off d’Avignon

 

Bruxelles, le 28 mai 2006

 

Madame, Monsieur,

 

Le Théâtre littéraire de la Clarencière basé à Bruxelles adopte une démarche fondée sur la présentation des pièces du répertoire et d’adaptations théâtralisées de textes à vocation littéraire, poétique ou philosophique ; le but étant de rendre accessibles au plus grand nombre des œuvres d’un grand intérêt culturel. Nous proposons depuis deux ans nos spectacles à des opérateurs extérieurs. Dans cette perspective, nous avons décidé de participer au Festival off d’Avignon (artistiquement, mais aussi au sein du collège des compagnies du C.A. d’A.F.O.) et nous vous convions à nos représentations de :

Fracas d’amours fracassées, une adaptation théâtralisée des Feux de Marguerite Yourcenar, par Sylvie Rigot, dans une mise en scène de Charles Kleinberg.

 

Dans ce recueil de nouvelles, qui sont presque des poèmes en prose, Yourcenar aborde la passion par l’entremise de neuf figures féminines, qui sont autant de mythes amoureux.

 

Dans son adaptation, Sylvie Rigot, seule en scène, reprend deux de ces nouvelles en incarnant successivement la poétesse Sapho et la reine Clytemnestre. Ces personnages féminins monologuent pour nous conter les déboires et tourments de leurs diverses amours, reflets des interrogations de Yourcenar sur ce thème après qu’elle-même eut vécu un amour impossible pour un homme qui préfère les hommes.


sylvie-rigot-gc.jpg

La mise en scène sobre et dépouillée, à l’esthétisme marqué, met en valeur le destin tragique de ces femmes ayant vécu des relations amoureuses déchirantes, des passions poussées à leur paroxysme. Le spectateur assiste alors aux vertiges de Sapho, devient juge de la reine Clytemnestre et s’imprègne de ces personnages issus de notre fonds culturel et revisités par le talent littéraire de la première femme à avoir siégé à l’Académie française.

 

« Quel voyage dans le temps mais aussi dans les textes ! Sylvie Rigot fut transcendante de vérité par les jeux scéniques et par sa présence sur scène. Un moment d’interprétation surprenant de réalité. Le public a été bluffé, surpris et médusé par ce qu’il venait de voir et d’entendre.

La Voix de l’Ain (août 2005).

 

« Un public ému et reconnaissant de lui avoir donné l’occasion de découvrir (ou de retrouver) ces textes poétiques d’une grande finesse écrits par Marguerite Yourcenar, superbement dits et joués par Sylvie Rigot au visage de tragédienne, mis en scène avec discrétion, pudeur et érudition par Charles Kleinberg… »

Roger Simons in www.cinemaniacs.be

 

« Quelle grandeur dans ces mythes remodelés avec poésie et justesse par Marguerite Yourcenar et interprétés par la poignante féminité de Sylvie Rigot ! Lorsque les femmes se passent le flambeau, elles se rapprochent de la vérité des sentiments et nous offrent un doux moment de trêve. »

Yasmine El Bahyaoui, élève de terminale au lycée Émile-Jacqmain à Bruxelles

 

Voir la critique des Trois Coups

 

Recueilli par

Vincent Cambier

www.lestroiscoups.com


Lieu des représentations :

Salle « Acte » des Ateliers d’Amphoux

10, rue d’Amphoux • Avignon

Dates et horaires des représentations :

du 6 au 14 juillet à 18 h 15

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher