Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2009 7 22 /02 /février /2009 18:03

De la bonne pop française !

 

Descente d’un escalier aux marches inégales pour accéder à « La Bohème », petite salle voûtée au sein des Déchargeurs. On s’assoit où on peut, à côté de gens inconnus mais qui sourient quand même. Et, sur la toute petite scène, un grand jeune homme et sa guitare. Et les chansons s’échappent les unes après les autres sans se prendre au sérieux, racontant la vie en toute légèreté. Bonne soirée.

 

Chanson française ? Strictement parlant, oui, puisque Julien Paterna chante en français. Mais autrement parlant, non, puisque les influences musicales se rapprochent plutôt de la pop anglaise, avec des accords de guitare bien plantés et des mélodies enjôleuses. Les mots sont là, souvent très bien choisis, mais ce ne sont pas eux qui font la loi.


Et avouons-le, c’est assez rafraîchissant d’entendre des chansons écrites en français qui coulent de source, sans pour autant être démagogiques ou commercialement formatées. Julien Paterna crée un vrai univers musical, simple, sans fioritures, en écrivant des chansons qui développent la poésie du quotidien. Il ne succombe que très rarement au piège du journalier qui est celui de la banalité. Je n’ai ressenti ça vraiment qu’avec la chanson Moi aimer toi, qui explore le sentiment amoureux sans grande originalité.


Julien Paterna © Lyse Ængel


Au contraire, les chansons que j’ai préférées ont eu tendance à explorer avec justesse un aspect précis des relations humaines. Ludivine, par exemple, gagnerait à être connue. C’est une chanson efficace, originale, simple. Et Mon pote est un hymne à l’amitié et au temps qui passe particulièrement touchant.


Mais parlons donc un peu de cette voix, très séduisante. Douce et pleine, elle couvre une gamme assez large, tendant vers les aigus, et elle se module selon les mélodies. Puisque les thèmes des chansons ont souvent un rapport avec les sentiments, la voix correspond bien à l’ambiance. Mais attention de ne pas se perdre dans la facilité…


J’espère que la voix de Julien Paterna et ses chansons pourront évoluer pour proposer des univers chaque fois un peu plus denses et un peu plus écorchés. On devine ce potentiel, mais il n’est pas encore complètement exploité. Et j’espère aussi que l’humour qui pointe le bout de son nez dans les transitions parlées du chanteur et dans quelques paroles continuera à être là pour préserver la légèreté de son univers musical. Conquise par ce tour de chant, j’attends la suite… 


Anne Losq

Les Trois Coups

www.lestroiscoups.com


Julien Paterna en concert aux Déchargeurs, de Julien Paterna

www.myspace.com/julienpaterna

Paroles et musique : Julien Paterna

Diffusion : Olivier Salaun

Les Déchargeurs • 3, rue des Déchargeurs • 75001 Paris

Réservations : 08 92 70 12 28 ou www.lesdechargeurs.fr

Tous les jeudis, du 8 janvier au 26 février 2009

16,50 € | 11,50 € | 9,50 €

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher