Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2009 1 02 /02 /février /2009 22:00

Communiqué


Annonce

Les Trois Coups.com


Les professionnels du spectacle vivant et de l’audiovisuel de la région lyonnaise, réunis en assemblée générale ce jour :

 

Proclament leur entière solidarité avec le mouvement social qui s’est exprimé ce 29 janvier 2009. Ils dénoncent notamment l’attitude irresponsable des entreprises bénéficiaires qui licencient pour maintenir ou augmenter la rémunération des actionnaires, assurer les parachutes dorés et/ou des stocks-options à leurs dirigeants. Ils adressent un carton rouge au gouvernement de M. Sarkozy qui se contente de vagues menaces à l’encontre de ces entreprises, sans se donner les moyens de les mettre à exécution.


Dénoncent la baisse des subventions aux théâtres et compagnies indépendantes, et la fragilisation du secteur qui en résulte. Ils refusent de voir sacrifiée l’ambition et la démocratisation culturelle sur l’autel de la crise financière. Ils s’opposent notamment à la remise en cause des scènes découvertes (Théâtre des Marronniers, Clochards célestes, Espace 44, À Thou bout d’chant…), du Centre des musiques traditionnelles (CMTRA), au triplement de la T.V.A. appliquée aux budgets des options théâtre dans les lycées…


Expriment leur inquiétude à propos du devenir de l’assurance chômage. Ils s’élèvent en particulier contre la remise en cause du droit des chômeurs, et contre la diminution des cotisations chômage réclamée par le Medef. Les négociations sur la nouvelle convention entre les partenaires sociaux n’ayant pas abouti à un projet d’accord satisfaisant, ils demandent, concernant le régime particulier dont ils bénéficient au sein de l’Unédic :

• des garanties sur le maintien des annexes 8 et 10 au sein de la solidarité interprofessionnelle ;

• le retour à une date anniversaire fixe pour le réexamen des droits ;

• une recherche d’affiliation sur 12 mois ouvrant des droits sur 12 mois.


Contestent la décision du gouvernement de supprimer le Fonds transitoire.


S’inquiètent de l’affaiblissement progressif du ministère de la Culture, dorénavant supervisé par le Conseil pour la création artistique, dépendant directement de l’Élysée.


Redoutent que la création annoncée de 10 000 emplois aidés et précaires dans le secteur ne viennent remplacer 10 000 emplois stables.


Refusent de subir les conséquences de la fusion bancale et imposée entre l’ANPE et l’Assedic : retard dans le traitement des dossiers, plateforme téléphonique inopérante, mauvaise formation des agents de pôle Emploi concernant la spécialité des métiers du spectacle.


Dénoncent les contrôles injustes et arbitraires de plus en plus fréquents créant un système généralisé de suspicion et de culpabilisation.


Se déclarent prêts à examiner toute proposition sérieuse qui leur permette de vivre dignement de leur métier et de lutter contre la précarisation grandissante.


Appellent à la mobilisation contre la criminalisation du mouvement social. Ils expriment notamment leur soutien à Michel Roger, membre de la Compagnie Jolie môme, et Ludovic Prieur, animateur du site HNS-info, qui viennent d’être condamnés pour une action menée en avril 2005.


En conséquence de quoi, les professionnels du spectacle et de l’audiovisuel de la région lyonnaise restent vigilants et déterminés à défendre leurs droits.


Lyon, le 29 janvier 2009


Spectacle en lutte

Coordination lyonnaise des professionnels du spectacle et de l’audiovisuel


Recueilli par

Les Trois Coups

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher