Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2009 7 01 /02 /février /2009 17:05

Beau et louable travail

 

Depuis sa formation en 2001, l’ensemble artistique et pluridisciplinaire Mabel Octobre alterne les recherches sur la transmission de la mémoire et de l’histoire au théâtre avec les ateliers pédagogiques. La création théâtrale « Ce que j’ai vu et appris au goulag » devient ainsi le fruit original et nécessaire de ces deux axes du travail artistique.

 

Le spectacle fut créé par Judith Depaule en 2005 et repris cette année à La Forge de Nanterre. Outre les moyens technologiques innovants et une nouvelle conception de l’espace, c’est avant tout le sujet de la pièce qui se révèle essentiel et utile.


Bâti sur le modèle d’une conférence et relevant des exercices de mémoire (où la voix du comédien est reprise et remixée), ce spectacle-atelier pédagogique est animé avec justesse par un faux-témoin, comédien (Samuel Carneiro) racontant l’histoire de Jacques Rossi, fidèle du Parti communiste, condamné à dix-neuf ans de camp de travail soviétique et à cinq ans d’exil en Sibérie. Ainsi, le montage des entretiens de Jacques Rossi, des projections vidéo et d’un environnement sonore agressif – à la manière des messages subliminaux – tend à recréer l’ambiance d’enfermement et de manipulation.


© Olivier Heinry


Le concept est fort intéressant et aspire à une originalité sans limites : les spectateurs sont pris en charge dès leur arrivée, et emmenés dans une boîte autonome qui remplace l’espace scénique habituel. Cette boîte, reprenant les dimensions d’une cellule de prison à Moscou et peinte entièrement en blanc glacial, se transforme tantôt en une étrange classe d’école où on nous explique l’histoire du xxe siècle, tantôt en prison où le public mis en condition est incité à participer activement dans le cours inattendu de l’histoire.


Cette mise en danger du spectateur, habillé en blouse blanche et enfermé dans un espace intime et aliénant, lui fait partager et ressentir davantage ce témoignage – récit autobiographique poignant sur les conditions inhumaines du travail forcé au goulag et, avant tout peut-être, sur la désillusion et la perte des idéaux.


Même si certains recours technologiques (comme le port du casque stéréo HF) peuvent sembler excessifs, d’autres (comme la reprise de thèmes musicaux connus) trop faciles ou superflus, cette expérience ne manque pas de sensibilité et d’émotion. Car elle représente véritablement un beau et louable travail de sensibilisation et de commémoration de cette partie honteuse de l’histoire, trop souvent oubliée ou passée sous silence en France, où l’œuvre de Jacques Rossi, le Manuel du goulag, ne fut éditée que dans les années 1990, c’est-à-dire trente ans après son retour de déportation…

 

Maja Saraczyńska

Les Trois Coups

www.lestroiscoups.com


Ce que j’ai vu et appris au goulag, exercice de mémoire, d’après des entretiens de Jacques Rossi

Mabel Octobre • 45, rue de Tourtille • 75020 Paris

01 48 05 01 68

mabel@mabeloctobre.net

www.mabeloctobre.net

Conception et mise en scène : Judith Depaule

Assistanat à la mise en scène : Émilie Rousset, Laure Favret

Dramaturgie : Thomas Cepitelli

Avec : Samuel Carneiro et Judith Depaule

Scénographie : Chloé Fabre, assistée d’Émilie Cognard

Construction : Nao Concept

Direction technique : Denis Gobin

Vidéo : Olivier Heinry

Animation : Sofi Vaillant, Martin Depaule

Programmation-composition sonore : François Parra

Musique : Lionel Élian, Valentina Popova

Images 16 mm : Denis Gaubert

Lumières : Claude Antoniades

La Forge • 9, rue des Anciennes-Mairies • 92000 Nanterre

Réservations : 01 47 24 78 35

R.E.R. A Nanterre-Ville

Du 26 au 31 janvier 2009, lundi 26, mardi 27, jeudi 29 et vendredi 29 janvier 2009 à 19 heures et 21 heures ; mercredi 28 et samedi 31 janvier 2009 à 21 heures

Durée : 55 minutes

15 € | 10 € | 8 €

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher