Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2009 5 16 /01 /janvier /2009 16:06

Tour de magie

 

Laurent Laffargue, metteur en scène et fondateur de la compagnie du Soleil-Bleu, nous invite cette fois-ci à participer à un vrai tour de magie s’opérant avec grâce sur la scène du Théâtre de l’Ouest-Parisien. Cette nouvelle création théâtrale associe le beau texte dramatique d’Eduardo De Filippo, l’un des plus grands dramaturges italiens du xxe siècle, à une mise en scène raffinée et troublante. Une perle rare à ne pas manquer.

 

La chose se passe en 1930, à Naples, dans un hôtel au bord de la mer. On annonce alors l’arrivée du magicien Otto, qui, durant une séance de magie, fait disparaître une jeune femme, Marta, dans les bras de son amant, et fait croire à son mari jaloux, Calogero, qu’il est l’objet d’hallucinations et le seul responsable de la disparition de sa femme… Calogero repartira donc avec une petite boîte dans laquelle Marta est censée être enfermée, et n’osera jamais l’ouvrir.


© Phannara Bun 


Grâce à ce renversement bouleversant de situation, une comédie burlesque se transforme peu à peu en une tragédie. Car derrière ce ton faussement léger, ironique et loufoque des premières scènes, se cache un théâtre profond et nostalgique traitant de la condition humaine. Entre un drame et une farce se dessine alors le récit d’un homme déchiré entre la réalité et l’illusion. Celui qui préfère vivre dans le rêve et qui refuse d’accepter la vérité, et admettre ainsi l’infidélité de sa femme. Celui qui désire aussi arrêter le temps, et devenir maître de la situation.


Le personnage burlesque d’Otto, jusqu’ici meneur de jeu, sera ainsi piégé par celui de Calogero, devenant au fur et à mesure le personnage central de la pièce. Parallèlement, Georges Bigot, comédien incarnant ce mari jaloux, et effacé dans la première partie par la présence forte en beauté de sa femme (Anne Cressent) et en agitation et effets magiques du magicien-escroc (Daniel Martin), s’avancera peu à peu vers le premier plan. Et cela afin de nous stupéfier davantage par son interprétation extrêmement sincère et émouvante.


© Phannara Bun 


Car il s’agit là d’un spectacle d’une beauté rare et d’une esthétique étonnante. Dans une scénographie de plus en plus sobre se crée alors un travail méticuleux sur le mouvement, celui des corps dans l’espace et celui de l’espace lui-même. Alors, sur ce plateau mouvant se jouent les destins et les drames, interprétés avec justesse par une troupe de douze comédiens remarquables. De plus, la présence constante sur scène de deux musiciens (Joseph Doherty et Thomas Fiancette) accompagne avec excellence ce jeu de tensions qui déborde vite en souffrances.


Du coup, les choix scénographiques osés permettent d’instaurer au milieu de la scène une séance de magie, qui s’opère entre nous, les vrais (réels) spectateurs (en chair et en os), et les personnages qui, de l’autre côté du plateau, y assistent (en chair de comédiens), eux aussi, à leur manière : fictionnelle. Le spectacle est si riche en rebondissements et si admirablement surprenant que le spectateur enchanté n’en sortira plus. 


Maja Saraczyńska

Les Trois Coups

www.lestroiscoups.com


La Grande Magie, d’Eduardo De Filippo

Compagnie du Soleil-Bleu • 26, cours du Chapeau-Rouge • 33000 Bordeaux

05 56 44 24 90

www.compagniesoleilbleu.fr

le-soleil-bleu@wanadoo.fr

Texte français : Huguette Hatem

Mise en scène : Laurent Laffargue

Assistante de mise en scène : Sonia Millot

Avec : Nelly Antignac, Georges Bigot, Patrice Bornand, Éric Bougnon, Dominique Charpentier, Anne Cressent, Maury Deschamps, Joseph Doherty, Thomas Fiancette, Éric Frey, Arthur Igual, Daniel Martin, Annabelle Simon, Pascal Vannson

Scénographie : Philippe Casaban, Éric Charbeau

Musiciens|création musique : Joseph Doherty et Thomas Fiancette

Son : Yvon Tutein

Lumière : Patrice Trottier

Costumes : Nathalie Prats, assistée de Christine Brottes et Sarah Mériaux

Maquillage et coiffure : Muriel Leriche

Effets magiques : Thierry Collet

Régie lumière : Alain Unternehr

Habilleuse : Sarah Mériaux

Régie générale : Nicolas Brun

Théâtre de l’Ouest-Parisien • 1, place Bernard-Palissy • 92100 Boulogne-Billancourt

Réservations : 01 46 03 60 44

Métro : Boulogne - Pont-de-Saint-Cloud

www.top-bb.fr

Du 8 au 28 janvier 2009 à 20 h 30, dimanche à 16 heures, relâche le lundi

Durée : 2 h 30

25 € | 20 € | 12 €

Tournée :

– Le 31 janvier 2009, Le Grand R, scène nationale de La Roche-sur-Yon

– Le 10 et le 11 février 2009, scène nationale de Bayonne

– Le 26 février 2009, Le Parvis, scène nationale de Tarbes

– Le 11 mars 2009, Le Carré magique, scène conventionnée de Lannion

– Le 25 et le 26 mars 2009, espace des Arts, scène nationale de Chalon-sur-Saône

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher