Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 janvier 2009 5 09 /01 /janvier /2009 16:58

Pure touche française

 

Mélange sensuel et utopiste d’une poésie chantée pour deux voix, une guitare et un piano. Patrice Valota et Myra Ebenstein nous présente « 2 ou 3 choses », leur tout nouvel album dans un « spectacle-concert » aux Déchargeurs à Paris. Concert plutôt intimiste aux mélodies harmonieuses et aux textes bien trempés. Mélange des genres et originalité. Léger bémol concernant la mise en scène.

 

Valota & Myra, c’est tout d’abord une petite surprise intimiste et mélodieuse, qui s’ouvre au creux de l’oreille tout doucement. Tantôt accompagnées d’un piano ou d’une guitare, les voix s’entremêlent de façon évidente et juste. L’accompagnement musical plutôt doux aux allures « pop acoustique » laisse une large place au sens des mots parfois chantés et souvent tout simplement parlés. Ainsi à mi-chemin entre le slam et la chanson, l’étendue est surprenante mais point désagréable à l’oreille.


Il en est de même lorsque l’on cherche une référence pour tenter de définir le style des textes. Une poésie certainement à la façon de Bernard Dimey, un engagement probable à la manière de Renaud, mais aussi quelques discussions privées en écho à celles du groupe Tryo, sous des airs mélodiques de Paul & Robin – groupe français émergé récemment – avec, enfin, un susurrement rappelant parfois Philippe Delerm. Toutes ces références en ombre derrière les mots et notes de Valota & Myra font de 2 ou 3 choses un concert à la fois original et purement français. Purement français aussi par la poésie engagée des textes. Des textes à la poésie de toujours, aux revendications d’aujourd’hui.

 

« Valota & Myra »

 

Un engagement qui ravivera tous les amoureux d’une musique sans entrave, les nostalgiques à la recherche d’un anticonformisme devenu de plus en plus rare. Un engagement valorisé par une écriture riche en sonorités et en véritable poésie, ainsi que par une ligne mélodique très épurée. Peut-être un peu trop, mais toujours harmonieuse. En d’autres termes, l’oreille attendrait parfois d’être un peu plus surprise musicalement, autant que l’est notre esprit par les mots. Des mots choisis avec soin et truculence, qui mériteraient peut-être également un soutien rythmique plus nuancé.


La mise en scène est aussi à moduler. En effet, elle est encore un peu timide pour ce concert intimiste, et gagnerait beaucoup à être légèrement plus soignée visuellement. Les tentatives maladroites de mise en scène dénotent un peu avec la véritable écriture des textes et la belle recherche musicale de ces deux artistes. Un petit bémol, donc, sur ce point, mais qui n’empêche en aucune manière de passer un petit moment vraiment agréable de poésie et d’envolée utopiste.


Concert à conseiller donc à tous les doux révolutionnaires, les poètes anticonformistes, les nostalgiques de l’idéal, les utopistes inavoués, et tous ceux qui souhaitent passer un beau et doux moment, juste différent. 


Angèle Lemort

Les Trois Coups

www.lestroiscoups.com


Valota & Myra, de Patrice Valota et Myra Ebenstein

www.valotamyra.com

www.myspace.com/valotamyra

Auteur : Patrice Valota

Compositeur : Myra Ebenstein

Musiciens-chanteurs : Valota & Myra, et invités

Diffusion : Julie Girost

Les Déchargeurs • 3, rue des Déchargeurs • 75001 Paris

Réservations : 0892 70 12 28 (0,34 € la minute)

Du 6 janvier au 25 février 2009 à 21 h 45, les mardi et mercredi

Durée : 1 h 30

16,5 € | 13,5 €

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher