Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 décembre 2008 1 29 /12 /décembre /2008 15:04

 

Semaine serbe du 2 au 7 février 2009

 

Théâtre Toursky • 16, promenade Léo-Ferré • 13003 Marseille

 

© Predrag Zgorac


Mardi 3 février à 21 heures

Une petite trilogie de la mort, d’après Elfriede Jenilek

Surtitrage en français

Théâtre d’Art dramatique de Belgrade

Dramaturgie : Ivana Dimic

Direction et mise en scène : Nebojsa Bradic

Avec : Durdija Cvetic (la Reine des fées), Nebojsa Dugalic (le Voyageur), Dragan Petrovic (Hunter), Zorana Becic (Blanche-Neige), Milica Zaric, Sonja Zivanovic

Conseiller spécialisé : Zoran Ristic

Costumes : Ivanka Jevtovic, Maja Nedeljkovic

Compositeur : Zoran Éric

Mouvements de scène : Josi Berg, Dalija Acin

Sculpture : Miroljub Stamenkovic

Chœurs : Petar Bencina, Zarko Stepanov, Aleksandar Lazic, Nebojsa Dordevic, Igor Bencina, Namanja Oliveric, Vladan Milic, Dorde Ercevic, Bojan Hlisic.


Elfriede Jenilek a obtenu en 2004 le prix Nobel de littérature et, tout de suite, elle a souhaité que sa consécration ne soit pas portée au crédit de son pays.

En 2000, elle avait déjà interdit qu’on joue ses pièces en Autriche pour protester contre l’entrée de l’extrême droite au gouvernement autrichien.

Romancière et dramaturge autrichienne d’avant-garde, écrivain à succès, voire à scandale, Elfriede Jenilek est considérée comme l’auteur de langue germanique la plus populaire de sa génération.

Par sa vision critique de la société, elle est souvent comparée à Karl Kraus, Kurt Tucholsky ou Thomas Berhnard.

Elle s’attaque à tous les mythes qu’elle met au jour dans une langue nouvelle, violente et d’une beauté saisissante.


Elfriede Jenilek s’est rapidement fait connaître, détester et respecter pour ses textes provocants,extrêmement dérangeants. Chacun de ses mots est une brûlure.

Elle signe son premier succès international avec la Pianiste, adapté au cinéma.

Son œuvre est jouée pour la première fois en Serbie.


D’une grande beauté stylistique, l’adaptation de sa pièce Une petite trilogie de la mort, mise en scène par le grand Nebojsa Bradic, nous donne à réfléchir sur le sens des mystères qui tissent notre vie.

Durée : 1 h 10


© Predrag Zgorac


Vendredi 6 février à 21 heures

Big Band

Concert

Le Big Band, orchestre de jazz de la Radio et de la Télévision serbe, a été créé en 1948 sous le nom d’Orchestre de musique légère de Radio Belgrade.

Un demi-siècle de travail et de recherche sur le métissage et les nouvelles couleurs musicales a valu à ce groupe de jazz une renommée indéniable et un prestige international.

Héritier de deux grands directeurs, compositeurs et arrangeurs yougoslaves, Vojislav-Bubisa Simic et Zvonimir Skerl, cet orchestre a obtenu de nombreux prix et de nombreuses récompenses.

Il a accueilli les plus grandes stars de la musique jazz, Clark Terry, Ray Charles, Johnny Griffin, Joe Mikovich, Dusko Goykovich, mais aussi des vedettes internationales comme Danny Kay, Joséphine Baker ou encore Frida Lungstad.

Son répertoire comprend les meilleures œuvres du jazz classique : Count Basie, Duke Ellington, Glenn Miller, Bob Mintzer, Bill Holman, Dizzy Gillespie.

Le Big Band travaille actuellement sur des jazz très élaborés, dont certains sont directement issus du patrimoine culturel serbe.

Durée : 2 heures

Recueilli par

Les Trois Coups


Théâtre Toursky • 16, promenade Léo-Ferré • 13003 Marseille

Réservations : 0820 300 033

www.toursky.org

De 3 € à 23 €

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher