Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 décembre 2008 7 28 /12 /décembre /2008 18:01

« L’homme qui rit »

 

Théâtre Toursky • 16, promenade Léo-Ferré • 13003 Marseille

Vendredi 30 et samedi 31 janvier à 21 heures

 

Les interprètes : Joe Cunningham, Vincent Gracieux, Agnès Guerry, Paddy Hayter, Muriel Piquart, Mas Soegeng, Akemi Yamauchi

Les régisseurs : Pascal Ritchie Pérot, Matthieu Bertault, Jon Street, Brahim Arar, Eavan Brennan, Rowan Lascelles, Freddy Hayter, Thierry Meslin

L’équipe artistique : Paddy Hayter, directeur artistique ; Fredericka Hayter, scénographie, masques ; Jon Street (sur une base de Michaël Serejnikoff) création lumière ; Bruno Hocquard, création sonore ; Maurice Horsthuis et Kasia Klebba, création musicale ; Kes Hayter, décor ; Sophie Lascelles, projections ; Hanna Sjödin, costumes


© Jean-Pierre Estournet


Lhistoire

1868, lHomme qui rit est la dernière grande œuvre d’exil de Victor Hugo (1802-1885).

Sa rédaction souvent interrompue est marquée par le double deuil qui frappe l’auteur en 1868 : Georges son petit-fils et sa femme Adèle.

Au début du xviiie siècle, dans l’Angleterre de la Restauration, un nouveau-né, fils d’un pair de la couronne en exil, est enlevé sur l’ordre du roi Jacques II, qui voit en lui une menace dans la perpétuation de cette famille républicaine de sang royal. L’enfant est remis aux « Comprachicos », étrange confrérie dédiée à la fabrication par chirurgie de phénomènes de foire. Son destin est scellé, il est défiguré, la bouche élargie jusqu’aux oreilles, le visage figé dans une grimace éternelle.

Gwymplaine évolue, entre les tréteaux des foires et la foire des cours, dans la plus gothique et la plus fantaisiste des fables de l’auteur. Celle où sa pensée politique se fait la plus acerbe. Celle où éclate avec le plus de cynisme et de dérision son dégoût pour les castes et les hiérarchies. L’aspect brut du théâtre forain et du cirque s’opposent aux fastes et aux intrigues de la haute société.


Recueilli par

Les Trois Coups


Théâtre Toursky • 16, promenade Léo-Ferré • 13003 Marseille

Vendredi 30 et samedi 31 janvier à 21 heures

Réservations : 0820 300 033

www.toursky.org

Spectacle en français

Durée : 2 heures

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher