Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 décembre 2008 7 14 /12 /décembre /2008 18:41

Comme au cinéma


Par Fabrice Chêne

Les Trois Coups.com


Cyril Drouet, jeune auteur et metteur en scène, crée « Princesse T. » avec des acteurs issus du cours Florent. Spectacle original, qui tient autant de la tendance « trash » actuelle que d’une approche de la scène quasi cinématographique. Il s’agit d’une création collective avec pour origine un scénario de l’auteur, qui a aussi travaillé avec un dialoguiste à partir des improvisations des acteurs.

Le Théâtre de la Folie (anciennement Théâtre de l’Épouvantail) est un endroit plein de charme. Situé dans une cour typiquement parisienne, il est l’un des nombreux petits théâtres qui font du onzième arrondissement un lieu idéal pour les jeunes troupes qui fourbissent leurs armes. La nouvelle équipe propose désormais trois spectacles quotidiens : une programmation éclectique basée sur des créations contemporaines.

Princesse T. est le deuxième spectacle du soir. Donnée à 22 heures, la pièce est déconseillée aux moins de 16 ans pour une ou deux scènes assez crues et pour les thèmes qui y sont abordés. Comme la bande-annonce visible en ligne le laissait deviner, la pièce recrée une ambiance de thriller et s’efforce de transposer sur le plateau certains codes ou procédés empruntés au cinéma.

L’histoire : Martin, un avocat en apparence bien sous tous rapports est emprisonné et commet une tentative de suicide. Comment s’est-il retrouvé là ? Amitié, adultère, trahison, l’intrigue est assez bien ficelée, quoiqu’un peu prévisible sur la fin.

La scénographie, plutôt inventive, est habile : de courts tableaux s’enchaînent, mêlant habilement les lieux et les époques sans qu’on perde le fil. Le plateau est partagé en trois, et ce fractionnement de l’espace permet un dynamisme certain dans l’enchaînement des scènes. Cependant le matelas posé au milieu du plateau (représentant aussi bien la cellule de prison que la chambre de Théa, l’aînée des filles) prend tellement de place que les acteurs coincés côté jardin paraissent bien statiques, faute de place pour se mouvoir !

On dira que cette pièce en devenir comporte des imperfections : on regrette une distribution un peu inégale, une certaine platitude du dialogue par moments. Mais on est là dans un réalisme assumé, et pas du tout dans un théâtre « littéraire ». Malgré les défauts, l’intérêt se maintient, et comme au cinéma on ne voit pas du tout le temps passer.

Finalement, au-delà de l’aspect thriller au bout du compte assez prévisible, les meilleurs moments du spectacle sont justement ceux que l’on n’attend pas. Les scènes les plus réussies à cet égard sont celles qui mettent en scène les adolescents : on découvre là un « théâtre-vérité » dont la justesse et la fraîcheur séduisent. 

Fabrice Chêne


Princesse T., de Cyril Drouet

Coécrit par Sander Cohen

Compagnie La Plume à l’oreille • 5, rue du Gué • 92500 Rueil-Malmaison

06 99 05 05 57

com.princesse.t@gmail.com

http://www.princesse-t.com

Mise en scène : Cyril Drouet

Avec : Adrien Joly, Géraldine Navel, Jehanne Gascoin, Julie Elhaik, Julien Roussel, Fabien Ara, Jeff Broussoux

Musique : Cyril Drouet, Thierry Posseme

Décor : Christian Drouet

Effets spéciaux : Adrien Joly

Conception graphique : Maya Campesato, Fred Sabah

La Folie Théâtre • 6, rue de la Folie-Méricourt • 75011 Paris

Métro : Saint-Ambroise

Réservations : 01 43 55 14 80

Du 13 novembre 2008 au 11 janvier 2009, les jeudi, vendredi, samedi à 22 heures, dimanche à 18 heures, relâche les 25 décembre 2008 et 1er janvier 2009

Durée : 1 h 30

20 € | 15 €

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher