Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2008 2 02 /12 /décembre /2008 15:03

Beaucoup

 

Créée en 2005 au Théâtre des Treize-Vents à Montpellier, « la Tragédie de Pluto », ouvre le « Cycle de l’omme », précédée par le monologue ironique « Contre les bêtes » prononcé par Jacques Rebotier en personne.

 

Repris dernièrement au Théâtre Gérard-Philipe, ce spectacle drôle et touchant annonce bien le thème si cher à la compagnie Voque, celui de l’homme examiné par d’autres espèces, dans son anatomie et son fonctionnement. L’animalité de l’humain est parfaitement mise en exergue par le jeu des comédiens incarnant les bêtes, parallèlement à la personnification de l’« hanimal » : par le biais de l’histoire du chien Pluto déguisé en « l’homme » (et des décors de Walt Disney) se crée l’image animée et cynique de « l’omme » – tube organique –, de son environnement et de ses comportements.


Même si les allusions – exprimées à travers les vérités générales et les slogans – restent un peu banales et stéréotypées, Rebotier ne manque pas de nous transmettre sa vision critique et sévère de la situation actuelle. L’autodérision poussée dans les sketches sur la politique et la religion tourne vite au jeu absurde et comique, où le régime dans lequel les plus riches sont au pouvoir, la ploutocratie, est remplacé par la plutocratie, le règne de Pluto…


Dans son spectacle reflétant le chaos mental dans lequel plonge l’humain d’aujourd’hui, Rebotier n’abuse pas encore (comme dans sa dernière création) des moyens cinématographiques, et quelques images projetées sur le petit écran illustrent bien les propos de son histoire. La compagnie Voque arrive ainsi à trouver le juste milieu en touchant sans prétention à l’essence du spectacle total (très en « vogue » ces derniers temps), mêlant à la fois le chant d’opéra (Jean Delescluse), la musique, les sons, la vidéo et les marionnettes.


C’est le théâtre du corps qui est ici prôné avec une véritable chorégraphie qui s’unit avec la narration et le caractère caus(t)ique de l’univers rebotien. C’est donc sans doute un spectacle à échelle humaine qui – même s’il est parsemé par des sous-textes savants – arrive à toucher et amuser le public par son humour virulent et son esprit lucide. 


Maja Saraczyńska

Les Trois Coups

www.lestroiscoups.com


La Tragédie de Pluto, de Jacques Rebotier

Compagnie Voque-Rebotier • 4, boulevard de Strasbourg • 75010 Paris

01 42 41 10 74

www.rebotier.club.fr

Mise en scène : Jacques Rebotier

Assistante à la mise en scène : Isabelle Micottis

Avec : Renaud Bertin, Jean Delescluse, Sarah Fourage, Grégoire Œstermann, Marie Payen

Musique : Jacques Rebotier

Scénographie, costumes, masques, marionnettes : Virginie Rochetti

Costumes : Mariane Delayre

Lumière : Bertrand Couderc

Son : Bernard Valléry

Images : Bertrand Couderc, Jacques Rebotier, Virginie Rochetti

Régie générale : Mickaël Berret

Régie vidéo : Marion Puccio

Théâtre Gérard-Philipe, C.D.N. de Saint-Denis • 59, boulevard Jules-Guesde • 93207 Saint-Denis

www.theatregerardphilipe.com

info@theatregerardphilipe.com

Réservations : 01 48 13 70 00

Le 23 novembre 2008 à 16 heures, les 25 et 26 novembre 2008 à 20 heures

Durée : 1 h 20

Intégrale du Cycle de l’omme (Contre les bêtes, la Tragédie de Pluto, De l’omme, la Revanche du dodo) : samedi 29 novembre 2008, samedi 6 décembre 2008, dimanche 7 décembre 2008 à 15 heures

20 € | 15 € | 13 € | 10 € | 6 €

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher