Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2008 2 02 /12 /décembre /2008 14:47

Un peu

 

Une fois de plus, Jacques Rebotier, écrivain, metteur en scène, comédien et compositeur, met en valeur toutes ses qualités artistiques afin de réaliser au Théâtre Gérard-Philipe de Saint-Denis sa nouvelle œuvre dramatique, « la Revanche du dodo », alias le tout dernier épisode du « Cycle de l’omme ».

 

Il s’agit en effet d’une œuvre hybride, l’Encyclopédie de lomme, dont l’écriture hante la création de Rebotier depuis dix ans déjà. Son dernier spectacle, le plus austère et le moins accessible peut-être, se situe parfaitement au niveau d’une écriture poétique et philosophique, difficilement adaptable sur une scène théâtrale.


Sa genèse est pourtant fort brillante et audacieuse : Rebotier aspire à renvoyer l’image de l’être humain en tant que prédateur, perçu et jugé par le dernier des dodos, pigeon terrestre géant, espèce endémique de l’île Maurice découverte par l’homme en 1598 et exterminée par lui avec férocité.


De cet affrontement de l’« omme » et de l’« hanimal » naît le théâtre militant et critique qui, à partir d’un jeu innocent et formel avec les mots, avec leur sens et leur son, esquisse un portrait ricanant et acerbe de l’omme, le meilleur ami de la puce (bancaire). Celui qui a perdu son h initial en signe de l’humanité égarée. Et, comme dans une sorte d’hommage à l’homme déshumanisé, la Revanche du dodo manque justement de sensibilité.


La Compagnie Voque relève néanmoins un vrai défi consistant à mettre en scène un récit poétique et linguistique, jonglant avec l’histoire racontée et les langues décomposées. Par conséquent, le spectacle se montre totalement replié sur lui-même, trop technique et trop calculé, en tombant inévitablement dans une forme hermétique et absconse. Plus de chair – voudrait-on s’écrier ! –, moins d’écran ! Car nous y sommes confrontés à un théâtre de l’Histoire et de la réflexion, où la véritable notion de la mise en scène s’égare.


Le spectacle théâtral cède alors sa place au cinéma en direct (où les images se créent sous nos yeux par Virginie Rochetti) ou à une visioconférence accompagnée par des notes contemporaines (Anne Gouraud à la contrebasse). Tout cela couvert par les voix amplifiées des comédiens et plongé dans des images froides de la scénographie, renvoyant à un carré blanc couvrant la scène (et constituant le prolongement de l’écran), encombrée d’échelles et d’éléments métalliques.


Ce travail très technique et narratif demande alors beaucoup de disponibilité et d’érudition de la part du spectateur. Malgré un univers sonore élaboré et l’engagement des propos et de l’interprétation, nous restons sur notre soif. Passifs en face des comédiens, qui semblent sombrer dans leur délire verbal sans vouloir le partager avec nous. Les artistes s’amusent bien. Le public pas forcément. 


Maja Saraczyńska

Les Trois Coups

www.lestroiscoups.com


La Revanche du dodo, de Jacques Rebotier

Compagnie Voque-Rebotier • 4, boulevard de Strasbourg • 75010 Paris

01 42 41 10 74

www.rebotier.club.fr

Mise en scène : Jacques Rebotier

Assistante à la mise en scène : Isabelle Micottis

Avec : Caroline Espargilière, Anne Gouraud, Grégoire Œstermann, Marie Payen et Virginie Rochetti

Musique : Jacques Rebotier

Scénographie, images : Virginie Rochetti

Costumes : Mariane Delayre

Lumière : Bertrand Couderc

Son : Bernard Valléry

Masques : Mariane Delayre, Virginie Rochetti

Régie générale : Mickaël Berret

Théâtre Gérard-Philipe, C.D.N. de Saint-Denis • 59, boulevard Jules-Guesde • 93207 Saint-Denis

www.theatregerardphilipe.com

info@theatregerardphilipe.com

Réservations : 01 48 13 70 00

Les 19, 20, 21, 28 novembre 2008 et 2, 5 décembre 2008 à 20 heures, samedi 23 novembre 2008 à 19 heures, dimanche 30 novembre 2008 à 16 heures

Durée : 1 h 25

Intégrale du Cycle de l’omme (Contre les bêtes, la Tragédie de Pluto, De l’omme, la Revanche du dodo) : samedi 29 novembre 2008, samedi 6 décembre 2008, dimanche 7 décembre 2008 à 15 heures

20 € | 15 € | 13 €| 10 €| 6 €

Tournées :

– du 16 au 19 décembre 2008 au C.D.R. de Tours

– du 21 au 23 janvier 2009 au Théâtre universitaire de Nantes

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher