Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 novembre 2008 4 13 /11 /novembre /2008 16:33

Du théâtre de patronage

 

« La Controverse de Valladolid », déjà adaptée au théâtre et couronnée à la télévision, est une œuvre précise et ardue. La compagnie Théâtr’ailes s’y est risquée, avec un bonheur relatif.

 

Le très beau texte de Jean-Claude Carrière est au théâtre ce que le traité théologique est au roman d’aventures, un peu austère et manquant cruellement d’action. Le monter au théâtre relève alors d’un réel courage tant il est vrai que cette disputatio contemporaine à la découverte des Amériques, traitant de l’existence ou non d’une âme humaine chez les Indiens, est aussi précise et belle qu’ardue.


Dans un couvent franciscain, à Valladolid, dans cette Espagne maîtresse arrogante du monde, un légat pontifical fait se confronter les thèses du dominicain Las Casas et du théologien aristotélicien Sepúlveda. La pièce – construite comme une joute oratoire au service de la déconstruction des thèses racistes de Sepúlveda, et ode de l’ouverture à l’altérité et à l’universalisme de Las Casas – se termine par une décision ambivalente du légat : tout en reconnaissant la dignité des Indiens, il ouvre la voie à la réduction en esclavage des Africains, comme gage donné aux colons espagnols.


« la Controverse de Valladolid »


La mise en scène qu’en fait Éric Borgella au Théâtre de Ménilmontant est d’une scrupuleuse fidélité au texte de Carrière, d’une grande précision de costumes et de dialogues. Mais elle manque cruellement de rythme et d’originalité. Rien ne cloche dans les costumes : les bures franciscaine et dominicaine sont parfaites, le rochet dentelé et la chape cardinalice du légat impeccables. Le texte, tout en subtilités et nuances, est servi avec grande application par les trois principaux comédiens, même si les latinistes détecteront un visitat inopportun dans le Veni creator qu’entonne un Vincent Duviau à la componction tout ecclésiastique. Jean-Pierre Billaud nous livre un très calme Sepúlveda, délicieux de noirceur et de cynisme, alors que Philippe Pierrard campe un Las Casas sanguin, émouvant d’humanité, de fougue et de sainte colère.


Mis à part ces trois comédiens, et le jeu discret de Laurianne Aguiléra et de Tito Diez en couple d’Indiens terrorisés (même si leurs costumes sont plus d’Amérique du Nord qu’amérindiens), le reste de la troupe est affligeant. Philippe Bourgogne compose un supérieur franciscain qui communique au public son ennui manifeste alors que Jean Reynes incarne un bouffon qui génère plus de honte que de fous rires.


Malgré un effort pour rompre la trop grande unité de lieu de cette œuvre, en installant hors scène le cabinet où le légat reçoit de nuit un colon « lobbyiste », l’ensemble est assez poussif, au jeu exagérément posé.


Cette petite troupe se propose d’inviter des scolaires à des représentations qui soient à la fois une initiation au théâtre et au débat historico-théologique sur la rencontre de l’inconnu, de l’autre, du différent. Souhaitons-leur de rendre leur adaptation plus tonique. Le sujet en vaut bien un meilleur traitement. 


Olivier Pradel

Les Trois Coups

www.lestroiscoups.com


La Controverse de Valladolid, de Jean-Claude Carrière

Compagnie Théâtr’ailes

www.lestheatrailes.com

Mise en scène : Éric Borgella

Avec : Laurianne Aguiléra (l’Indienne), Jean-Pierre Billaud (Juan Ginés de Sepúlveda), Philippe Bourgogne (le supérieur franciscain), Tito Diez (l’Indien), Vincent Duviau (Roncieri, le légat du pape), Philippe Pierrard (Bartholomé de Las Casas), Jean Reynes (le colon, le bouffon)

Costumes : Judith Hüsch

Théâtre de Ménilmontant • 15, rue du Retrait • 75020 Paris

Réservations : 01 46 36 98 60 ou www.menilmontant.info

Du 9 octobre au 15 novembre 2008, du jeudi au samedi à 19 heures (jusqu’au 25 octobre) puis à 21 heures (à partir du 30 octobre), relâche du dimanche au mercredi

Durée : 1 h 30

21 € | 15 €

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher