Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 novembre 2008 7 02 /11 /novembre /2008 14:44

Déjà-vu

 

Ce soir-là, nous avons accompagné Youm de Nazareth dans ses recherches de la poésie disparue. La retrouvera-t-il durant cette représentation ? Une autre fois, peut-être.

 

Il s’agit en effet du troisième spectacle, après Un drôle de cadeau et les Aventures d’Hugobert et Michelin, de la jeune compagnie fondée et soutenue par des comédiens formés à l’école de Sudden Théâtre. C’est d’ailleurs la salle même de l’école qui accueillera cette fois-ci ses anciens élèves. Peut-être ce cadre bien particulier renforce-t-il davantage le sentiment d’avoir en face une création théâtrale de fin d’année plutôt qu’une pièce aboutie ?


En attendant le début de la représentation, le public est amené à scruter la scène exposée longuement à ses yeux et habillée d’un assemblage d’éléments de décor de toutes sortes. Comme cet entassement confus des objets sur scène, comme la bande-son en miettes, le texte de Dumondel ne présente pas en lui-même un grand intérêt… Youm de Nazareth (Arnaud Dupont) nous raconte les aventures de la Lune qui reçoit en guise de cadeau d’anniversaire un permis de passer vingt-quatre heures sur Terre. L’histoire est certes drôle et hilarante, mais fait penser à un patchwork de plusieurs pièces plutôt qu’à une seule.


Car la cohésion manque cruellement à ce spectacle, qui semble alterner maladroitement de nombreux sketchs : celui des chevaliers errants en quête des dragons, d’un lance-pierre vivant, ou du nain révolté (magnifique performance d’Arnaud Dupont)… à un discours pseudo-pirandellien (et sans grande originalité) sur l’identité du personnage dramatique.


Un verbiage sur la poésie ou plutôt sur son absence tourne inévitablement à la banalité et à la caricature gratuite. Dommage. Car les comédiens, quant à eux, défendent brillamment leurs personnages de papier. Leur interprétation puissante ne manque à aucun moment de force ni de comique. Avec un véritable engagement, ils se mettent tous en danger et à questionner leurs spectateurs : qui regarde ? qui est regardé ? Intéressant, et pourtant déjà vu. Le résultat est indéniable : on passe un très bon moment. Et on l’oublie dès le lendemain. 


Maya Saraczyńska

Les Trois Coups

www.lestroiscoups.com


Youm de Nazareth, création de Mehdi Dumondel

Compagnie Le Temps masqué et A2R Compagnie • 147, rue Ordener • 75018 Paris

letempsmasque@yahoo.fr

http://www.myspace.com/youmdenazareth

Assistante à la mise en scène : Shauna Grew

Avec : Fanny Aubin, Naema Boudoumi, Benjamin Brenière, Arnaud Dupont et Jacques Trin

Costumes : Sarah Topalian, Anne Monier et Nicolas Hubert

Création sonore : Kevin Carro

Création visuelle : Simon Chemla

Vidéo : Julien Beau

Sudden Théâtre • 14 bis, rue Sainte-Isaure • 75018 Paris

Réservations : 01 42 62 35 00

Le 27 octobre 2008 à 20 h 30

Durée : 1 h 30

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher