Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 novembre 2008 6 01 /11 /novembre /2008 23:33

Édito de novembre 2008,

par Patrick Sommier

 

Dans le splendide « Mefisto » présenté au Théâtre de la Ville par Guy Cassiers, le spectacle se termine sur ce « je » angoissant, seule parole que le personnage inspiré de Gustaf Gründgens est capable d’articuler.

 

Ce texte de Klaus Mann résonne de manière très particulière pour tous ceux qui font du théâtre. Parce qu’il exprime la relation terriblement ambiguë que les gens de théâtre entretiennent avec le pouvoir et l’histoire. Et, d’ailleurs, le dernier mot du spectacle ne devrait pas être « je » mais « nous ». C’est peut-être parce que le théâtre est l’art par excellence soumis au fait du prince – qu’on se souvienne aussi du Molière de Boulgakov – qu’il a façonné au cours des siècles cette relation tourmentée entre l’artiste et le pouvoir. Mais pour la plupart d’entre nous, il existe une sorte d’incompatibilité entre le pouvoir et le théâtre. Et c’est bien ainsi.


Le Standard idéal, sixième édition, aura lieu du 24 janvier au 8 février 2009. L’Italie, de Naples, et de Milan, de la Sicile, y sera à l’honneur pendant et avant le festival, avec notamment la venue de la Trilogie de la villégiature par le Piccolo Teatro dans la mise en scène de Toni Servillo.

Ne tardez pas trop à réserver vos places pour le Standard, car certains spectacles ont des petites jauges et seront vite remplis. Jean-Michel Rabeux, après Feu l’amour et le Songe d’une nuit d’été, ouvrira l’année avec son Corps furieux. Le théâtre de Rabeux est libérateur et engagé. C’est un théâtre savant qui remonte à la surface des émotions étranges et oubliées.


Allegro ricordando, c’est un « je me souviens musical », signé Ami Flammer, un concert et un concept unique (le 10 janvier), où Schubert côtoie Brassens et Ferré et la Varsovienne, Beethoven et Berio la musique des « bas Dim ». C’est une création de la M.C.93, qui partira ensuite sur les routes de France. Autre évènement musical, les concerts Stockhausen de décembre dans le cadre du Festival d’automne, avec le MusikFabrik de Cologne et une mise en scène signée la Fura Dels Baus.


Après des mois de préparation, de répétition, de construction de décors, de fabrication d’accessoires, de création de costumes, de prouesses techniques, le 7 novembre sera le grand jour pour Mesure pour mesure.

Oncle Vania à la façon de l’Argentin Daniel Veronese (Espia una mujer que se mata) revient à la M.C.93. Un magnifique travail sur Tchekhov, qu’on peut rapprocher de la Mouette dans la mise en scène d’Árpád Schilling à Bobigny.


Théâtre aux mille publics, théâtre public, théâtre d’art et d’essai, théâtre de la jeunesse, théâtre du monde, la M.C.93 vous attend !


Patrick Sommier,

le 30 octobre 2008


Recueilli par

Les Trois Coups

www.lestroiscoups.com


N’hésitez pas dès maintenant à réserver vos places pour :

Mesure pour mesure, du 7 novembre au 2 décembre 2008

Espia a una mujer du 30 novembre au 7 décembre 2008

01 41 60 72 72

www.mc93.com

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher