Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 avril 2006 5 07 /04 /avril /2006 12:39

Parutions avril 2006

 

« Théâtre choisi IV : Comédies grinçantes », de Hanokh Levin

 

QUELLE EST GRANDE LA PETITESSE HUMAINE


LE TEXTE :

Trois pièces composent ce nouveau volume d’œuvres choisies.

Le Soldat ventre-creux, fable sur la guerre ou variation sur le thème d’Amphitryon… sans Amphitryon. Au travers d’un chassé-croisé identitaire au sein duquel les personnages sont à la fois « je » et « un autre », Hanokh Levin, en s’appropriant le personnage de Sosie, pose ici avec force la question de l’identité bafouée, volée, revendiquée.

Funérailles d’hiver est un conte cruel et fantastique où deux familles, voulant à tout prix fuir un enterrement pour sauver le mariage de leurs enfants, se dévoilent dans leur égoïsme le plus féroce. Un portrait au vitriol de la lâcheté et de la bassesse humaine, tracé à grands traits d’humour acerbe.

Sur les valises est une comédie acide qui dépeint la vie des habitants d’un quartier empêtrés dans l’inadéquation entre leurs aspirations et les moyens qu’ils mettent en œuvre pour les réaliser. Le quotidien d’un microcosme qui révèle la condition humaine dans ce qu’elle a de plus tragique, de plus cruelle, mais aussi de plus drôle.


L’AUTEUR :

Hanokh Levin est né à Tel-Aviv en 1943 sur la terre de Palestine et meurt en 1999 à Tel–Aviv sur les terres d’Israël, période durant laquelle bascule le destin de deux peuples. Son œuvre dramatique, inspirée des profonds clivages qui marquent la société où il vit, est indissociable d’une critique virulente de la réalité politique, sociale et culturelle de l’État d’Israël. Avec un art implacable de la satire, Hanokh Levin distille sous un pessimisme apparent, une ironie des plus caustiques.

Déja publié aux éditions Théâtrales : Théâtre choisi I : Comédies ; Théâtre choisi II : Pièces mythologiques ; Théâtre choisi III : Pièces politiques.


TRADUCTRICES :

Laurence Sendrowicz et Jacqueline Carnaud


Réf. : 224 p. | 18,50 € | ISBN : 2-84260-201-3 | « Répertoire contemporain » | Coédition Maison Antoine-Vitez


ÉVÈNEMENT :

Création de L’enfant rêve in Théâtre choisi II : Pièces mythologiques.

Mise en scène et scénographie : Stéphane Braunschweig

• Théâtre National de Strasbourg

du 21 mars au 13 avril 2006

• Théâtre national de la Colline de Paris

du 25 avril au 20 mai 2006

• La Filature de Mulhouse

du 1er au 2 juin 2006


« L’enfant rêve de Hanokh Levin s’ouvre sur l’image tranquille d’un enfant qui dort ; autour de son lit, ses parents se réjouissent qu’il se soit enfin endormi, presque heureux qu’il repose là comme un mort. En une image simple et quelques mots, Levin a posé là l’existence de tout enfant dans ce qu’elle suscite d’angoisse irréductible pour tout parent : angoisse qu’il meure, angoisse qu’il vive, angoisse de l’avoir mis au monde dans un monde pas fait pour lui. […] »

Stéphane Braunschweig


« Urbi : Chroniques du grand mouvement, chapitre 3 », de Marine Auriol


ILS NE VIVAIENT DONC PAS SANS INQUIÉTUDE…


LE TEXTE :

Une ville fantasmée et futuriste sous contrôle du Pouvoir.

Dans Urbi, les habitants de cette cité sans nom se méfient de tout et de tous, le Pouvoir officiel maintenant sous pression les consciences captives. La paranoïa de représailles pour d’éventuelles fautes de comportement est entretenue par la présence de silhouettes noires qui quadrillent la ville. L’exécution préventive de deux prétendus jeunes terroristes va mettre en émoi les habitants du quartier. Malgré ce que tous ont vu, l’évènement n’est pas dans la gazette du Pouvoir : il ne s’est donc rien passé !

Dans cette atmosphère lourde, Marine Auriol invente des personnages tenus en perpétuelle angoisse par une surveillance physique et mentale constante.

Ce troisième chapitre, à l’actif de ce qui s’apparente bel et bien à une saga théâtrale, interroge avec acuité l’attitude des hommes confrontés au pouvoir et à l’oppression, entre trahison, lâcheté, honneur et résistance.


L’AUTEUR :

Metteur en scène, marionnettiste et comédienne, Marine Auriol est née en 1979. Après des études de lettres et de théâtre, elle créé le Collectif en 7, regroupant metteurs en scène et comédiens. Ensemble, ils poursuivent une réflexion sur leur pratique et défendent une même idée du théâtre : primat du corps sur le plateau, textes ambitieux, ouverture aux autres disciplines artistiques.

Déja publié aux éditions Théâtrales : Zig et More suivi de L’Angare (Chroniques du grand mouvement, chapitre 1 et 2).

Réf. : 80 p. | 11 € | ISBN : 2-84260-212-9 | « Répertoire contemporain »


ÉVÈNEMENT :

Création de Zig et More (Chroniques du Grand Mouvement Chapitre 1)

Mise en scène Béatrice Boüault

Maison du développement culturel à Gennevilliers

Du 20 au 28 avril 2006


Recueilli par

Vincent Cambier

www.lestroiscoups.com


éditions Théâtrales • 20, rue Voltaire • Montreuil-sous-Bois

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans Livres | Revues | D.V.D.
commenter cet article

commentaires

Rechercher