Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2006 4 16 /03 /mars /2006 17:06

Le virus dramatique

Évidemment, les Trois Coups aiment le théâtre. Passionnément. Parce qu’il est irremplaçable, notamment dans la mesure où il s’incarne tous les soirs dans des êtres d’intelligence, de cœur, de chair et de sang. De ce point de vue, le cinéma ne fait pas le poids. C’est aussi pour cette raison qu’une représentation ne ressemble à aucune autre. C’est ce qui constitue sa valeur et sa fragilité. Par ailleurs, nous sommes totalement fascinés par les comédiens, eux qui transmettent la réflexion, la colère, l’indignation, l’émotion, la beauté.

Curieusement, nous ne sommes pas allés dans les théâtres pendant des années. Parce que nous étions persuadés qu’il fallait réserver sa place longtemps à l’avance, qu’il fallait planifier, se préparer, tout ça… Bref, pour nous, c’était rédhibitoire ! Jusqu’à ce que nous découvrions, incidemment, pendant le Off du Festival d’Avignon, que nous pouvions décider une demi-heure avant d’aller voir un spectacle. L’impensable devenait réalité. Et le virus dramatique inoculé pour toujours.

Les Trois Coups

Nous contacter : papierstroiscoups@gmail.com

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans Vie du journal
commenter cet article

commentaires

Rechercher