Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juillet 2005 4 21 /07 /juillet /2005 11:30

Un comique de salubrité publique


Par Vincent Cambier

Les Trois Coups.com


Il y a des lunes que je n’avais pas vu un tel fou furieux sur scène. Sa gestuelle, sa diction et son débit, sa façon de se mouvoir sont déjà un spectacle en soi. Comme la salle des Trois Pilats est ce qu’elle est – c’est-à-dire petite –, nous l’avons tout le temps sous le nez, le zèbre en question. Dès les premières secondes, Pierre Henri, ce héron cirrhotique, nous happe et ne nous lâchera plus.

Très vite, les rires fusent devant sa présentation décalée et (im)pertinente du monde. Il nous dégrippe les synapses encalaminées et nous dessille les yeux, encrassés par les conneries qu’on nous fait engamer à longueur de journée. Il attaque ainsi TF1, qu’il qualifie de « génocide de la pensée ». Pour donner un autre exemple de son aimable férocité, concernant les pouvoirs quels qu’ils soient, Pierre Henri indique qu’ils « sont tellement sourds que le terrorisme devient aveugle ! ». C’est dire à quel point notre homme est un comique de salubrité publique. J’ajoute que quand il susurre ses diatribes, il a l’élégance de nous donner l’impression qu’il improvise. Classieux, le bougre !

Mais l’homme est sans doute plus complexe qu’il n’apparaît au premier abord. Et, quand il pousse la goualante, je subodore aussi le romantique désespéré que notre société cynique a blessé. À mort ? 

Vincent Cambier


Dépressions verbeuses, de et avec Pierre Henri

Photo : X. D.R.

Les Trois Pilats • 18, place des Trois-Pilats • Avignon

Tél. : 04 90 85 67 74

Courriel : lestroispilats@wanadoo.fr

Le 19 juillet 2005 à 23 heures

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher