Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2005 1 19 /09 /septembre /2005 18:22

Le Grenier en chansons

 

Après le creux de la vague des années 1990, la nouvelle génération a pris la relève des grands maîtres incontestés d’hier…

 

Depuis, le public ne s’y trompe pas et retrouve le chemin des salles. La « chanson » n’a jamais été aussi vivace et créative qu’aujourd’hui… Miossec, Jeanne Chéral, Les Ogres de Barback, M, Paris Combo, La Rue Kétanou… tous ont laissé un peu de sueur sur la scène du Grenier ces dernières années et actuellement, les jeunes talents de « haute créativité » foisonnent toujours plus… même si la place n’est pas toujours facile à trouver !

 

De son côté, la Belgique, pays voisin et centre névralgique de l’Europe, n’a rien à envier à sa grande sœur et nous livre régulièrement un nombre impressionnant d’artistes francophones de premier choix…

 

Au-delà des enjeux linguistiques, notre souhait est de permettre simplement la rencontre, l’échange et l’expression d’artistes qui partagent la même passion au-delà des frontières : celle des mots et de la musique…

 

Attention ! La nouvelle scène franco-belge va vous étonner !

 

Un événement organisé par Le Grenier à sons (Cavaillon), en compagnie de la Biennale de la chanson française (Bruxelles) et du Théâtre des Doms (Avignon).

 

Avignon | Théâtre des Doms

 

Au pied du rocher du même nom, se niche le Théâtre des Doms, vitrine sud de la création en Belgique francophone, reconnu pour la qualité de sa programmation et de son accueil, son bar-restaurant ombragé en été.

 

Actif toute l’année, le Théâtre des Doms est un relais de toutes les expressions artistiques et dynamiques culturelles, soucieux de ses relations de voisinage et de coopération, attentif à susciter la curiosité à l’égard des créateurs de Wallonie et de Bruxelles.

 

Avec modestie et ambition le Théâtre des Doms se veut pluridisciplinaire et axé sur la création contemporaine. Il initie des projets, propose des artistes et des intervenants dans le cadre d’événements et de programmations (festivals, saison, focus, moments festifs…), constitue un relais d’information.

 

On le rencontre aux détours des projets les plus divers avec ses nombreux complices : l’AJMI, les Hivernales, la Gare (Coustellet), le Théâtre de Cavaillon/scène nationale de Vaucluse, le Grenier à sons (Cavaillon), les cinémas Utopia, le Vélo Théâtre (Apt), le réseau départemental Drôle(s) d’hip-hop…

 

Ambassade artistique, comptoir public d’une communauté créative, espace d’accueil et d’échange, le Théâtre des Doms participe avec détermination à l’Europe des cultures.

 

Bruxelles | La Biennale de la chanson française

 

Créée à l’instigation du ministre Didier Gosuin, chargé de la Culture en région bruxelloise entre 1994 et 2004, et soutenue par les ministres Dupuis (Cocof) et Laanan (Communauté française) dès septembre 2004, la Biennale de la chanson française est devenue probablement le plus important concours de chanson d’expression française en Belgique.

 

Lors de ses deux premières éditions en 1994 et en 1996, il s’adressait exclusivement aux artistes résidant à Bruxelles. En 1998, la Biennale s’élargit à la Wallonie. Le vainqueur ? Daniel HELIN, à présent reconnu dans toute la francophonie.

 

En 2002, près de 250 artistes, résidant en Belgique, envoient leur candidature. Parmi eux, 45 sont retenus pour participer aux 11 sélections publiques à Bruxelles et en Wallonie.

 

Les 13 demi-finalistes bénéficient ensuite d’une « master class » créative à la Marlagne (centre culturel de la Communauté française en région namuroise), puis d’une première présentation au Marché du théâtre à Ittre avant les demi-finales aux Halles de Schaerbeek début septembre. Les 5 finalistes se sont produits dans la Grande Halle de Schaerbeek pour clôturer un parcours ayant comporté près de 100 concerts et drainé 2 700 spectateurs.

 

En 2004, 215 candidats se sont inscrits, 11 sélections publiques ont eu lieu à Bruxelles et en Wallonie…

 

Une compilation de chaque édition de la Biennale est disponible en prêt gratuit dans toutes les médiathèques de la Communauté Wallonie-Bruxelles. On y retrouve les premiers pas, entre autres, de Hugues Maréchal, Zoé, Gaspésie, Vincent Venet…

 

Directeur : Didier Arcq

 

• Mercredi 23 novembre 2005 à 20 h 30

Théâtre des Doms

bis, rue des Escaliers-Sainte-Anne • Avignon

Tél. : 04 90 14 07 99 – télécopie : 04 90 85 53 95

 

LE HOUBLON EN CHANSONS

 

(Un spectacle sur la bière, accompagné de dégustation de bières de Wallonie et de Bruxelles.)

 

Des origines sumériennes à la fête du houblon… de l’histoire ancienne… Savez-vous que la bière eut au Moyen Âge des vertus thérapeutiques ? Que si vous buvez de la bière, vous chassez la peste, le choléra… Une blague belge ? À vrai dire, cela dépend de la quantité… et si vous en abusez, vous titubez !

 

À écouter le troubadour Didier Arcq, le maître mot qui s’impose est « qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse ». Magique comme son habit de magicien ! Et Didier a un compère complice : Oscar Beek, originaire de Bruxelles d’où proviennent les célèbres cerises de la « Kriek ».

 

Il chante, joue de l’accordéon. Dans ses propres compositions ou dans les reprises, il rend hommage à Jacques Brel, Claude Semal et bien d’autres.

 

Un répertoire tout en rondeurs, des textes pour évoquer la bière, l’ambiance des bistrots, des estaminets de Belgique…

 

Cette conférence-spectacle est de Didier Arcq et Olivier Darimont.

 

Tarif unique : 8 €

Durée 1 heure

Réservations : 04 90 14 07 99

 

• jeudi 24 novembre 2005

 

Animation au Lycée Ismaël-Dauphin (Cavaillon) par Didier Arcq (Belgique)

 

Cette animation vise, de façon critique, à différencier le créateur du météorite du petit écran.

 

Un petit historique de la chanson française et de l’espace francophone débouche sur une prise de parole des élèves.

 

On en déduit une typologie d’époques, de styles musicaux, de messages, de personnalités…

 

L’animateur tente ensuite d’introduire les élèves dans le processus créatif à partir de la question : « Si vous formiez un groupe avec des condisciples, que devriez-vous faire ? » On arrive alors à définir les étapes d’une carrière.

 

Enfin, on écoute des chansons extraites d’un cahier pédagogique « Made in chez nous ».

 

Animateur : Didier Arcq (entre autres directeur de la Biennale de la chanson française (Bruxelles).

 

• Vendredi 25 novembre à 21 heures au Grenier à sons (Cavaillon)

 

L’ORCHESTRE DU MOUVEMENT PERPÉTUEL (BELGIQUE)

 

Explorateur au pays des merveilles de la chanson française, l’OMP se compose d’un pianiste argentin et d’un chanteur ostendais.

 

Le piano, instrument roi du classique, est en interaction permanente avec l’ordinateur, maître de notre vie quotidienne.

 

Peter Bultijnck chante et manipule en même temps son laptop. Il déroule un tapis sonore rythmé contemporain pour le pianiste Alejandro Petrasso, qui s’inspire de musique classique du vingtième siècle (Bartòk, Satie…).

 

Les textes, écrits à quatre mains, sont le fruit d’une coopération belgo-belge : Pauline Timant, bruxelloise wallonne et Peter Bultijnck, bruxellois flamand.

 

Vainqueurs de la Biennale de la chanson française (Bruxelles) en 2004 et troisièmes lauréat au Festival de Montauban en 2005, ils tournent en France et en Belgique et sortent leur premier album en septembre 2005 sous le label Parsifal.

 

Site : www.mouvementperpetuel.be

 

• Vendredi 25 novembre 2005 à 21 heures au Grenier à sons (Cavaillon)

 

FRED RADIX (France)

 

Auteur, compositeur et interprète, Fred Radix est un acrobate des mots. Il tisse des histoires à partir du quotidien, les interprétant avec une énergie communicative et un rapport au public impressionnant. Sur scène, il présente une formule « concert-spectacle », passant de la guitare à l’accordéon, du ukulélé à la contrebasse, de la chanson à la comédie, accompagné par deux musiciens (piano-basse et batterie-percussions).

 

Site : www.fredradix.com

 

• Samedi 26 novembre 2005 à 21 heures au Grenier à sons (Cavaillon)

 

RUE DES PÊCHERIES (Belgique)

 

Composé de sept musiciens, Rue des pêcheries puise son inspiration dans l’énergie de la funk des années 1970, dans la finesse d’arrangements jazz, dans le balancement afro-cubain ainsi que dans le flux vif et poétique du rap d’expression française.

 

PADAM (France)

 

Padam offre des chansons acoustiques teintées de musique orientale et urbaine, de jazz et de java. Accordéon, basse, batterie, derbouka, guitares manouches et hispaniques, voix éraillées, le groupe nous emmène à la rencontre de gens ordinaires, paumés, amoureux…

 

• Vendredi 25 novembre et samedi 26 novembre 2005, un bus sera mis gratuitement à disposition du public au départ d’Avignon (à 20 heures sur le parking de l’université Sainte-Marthe (aller-retour Avignon-Cavaillon) pour un voyage animé…

 

Réservation conseillée au 04 90 06 44 20

 

Recueilli par

Vincent Cambier

Les Trois Coups

www.lestroiscoups.com


Informations pratiques :

Tarifs :

Houblon en chansons : 8 €

(Théâtre des doms > 04 90 14 07 99)

Concert 25/11 ou 26/11 : plein tarif 13 €/adhérents 10 €

Formule 2 soirs (25 et 26/11) : plein tarif 18 €/adhérents 15 €

 

La billetterie au Grenier à sons :

du lundi au jeudi de 14 h à 18 h 30

ouverture à 20 h 30 les soirs de concerts

 

Renseignements/réservations :

Par téléphone au 04 90 06 44 20

Par email à contact@grenier-a-sons.org

 

(Pour les 25 et 26 novembre 2005)

Autres points de vente : Réseau Fnac

(0 892 68 36 22 [0,34 €/min])www.fnac.com

Réseau Ticketnet (locations Virgin-Cultura-Auchan

0 892 390 100 (0,34 €/min) – www.ticketnet.fr

 

Le Grenier à sons :

Tél. 04 90 06 44 20/télécopie : 04 90 06 44 21

157, avenue du Général-de-Gaulle BP 22 • 84301 Cavaillon Cedex

www.grenier-a-sons.org

 

Le Théâtre des Doms :

bis rue des Escaliers-Sainte-Anne • 84000 Avignon

Tél. : 04 90 14 07 99

info@lesdoms.org

www.lesdoms.be

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher