Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2005 1 19 /09 /septembre /2005 18:34

Nous on sème

 

• Mardi 29 novembre 2005 à 19 h 30,

mercredi 30 novembre 2005 à 10 h 15 et à 16 h,

samedi 3 décembre 2005 à 17 h

 

Théâtre des Doms

bis, rue des Escaliers-Sainte-Anne • Avignon

Tél. : 04 90 14 07 99 – télécopie : 04 90 85 53 95

 

Nous on sème, petite fable écologique pour jeune public à partir de 5 ans (marionnettes)

 

Le spectacle :

 

C’est l’évocation d’un petit coin de nature personnifié par des êtres-fleurs. Ces fleurs simples et fragiles sont submergées par la pollution des ordures et menacées par les cultures industrielles. Avec cette fable écologique, nous voulons sensibiliser le jeune public sur la fragilité des équilibres naturels et sur la nécessité de respecter et préserver tout ce qui est vivant.

 

L’histoire :

 

Véronica et ses sœurs, Vinca et Flora, sont de simples fleurs des champs. Leur vie heureuse est réglée par les saisons. Mais un jour arrive, porté par le vent, Poly Propylène, un sac plastique volant, rappeur joyeux et envahissant. Véronica succombe à son charme artificiel. Mais le vent qui l’avait apporté tout aussitôt l’emporte. Cependant son envahissante famille de déchets reste sur place et doit être évacuée.

 

Puis une tribu de végétaux industriels, imbus de leurs modernité, identiquement étiquetés, envahissent l’espace où vivent nos trois bluettes.

 

Vinca sera séduite par les charmes préfabriqués de l’un d’entre eux.

 

Flora quand à elle, sacrifie quelques feuilles pour satisfaire la passion dévorante d’une chenille.

 

Après la mauvaise saison et la vie secrète des graines dans le giron de la terre, seule des trois prétendants, la chenille transformée en papillon reviendra pour la plus grande joie des trois petites fleurs bleues.

 

Sur scène :

 

La conteuse vêtue d’un manteau-décors-paysage qui change avec les saisons manipule une douzaine de marionnettes. Un musicien rythme la narration.

 

Distribution :

 

Écriture : Sylvie Durbec et la compagnie Coatimundi

Musicien : Vava-Vincent Crépin

Mise en scène : Jean-Claude Leportier

Jeu : Catherine Krémer

 

Présentation développement durable :

 

Qui se soucie du point de vue des simples herbes, des pissenlits et des menues véroniques ?

 

Et pourtant ces vies minuscules ont leur rôle dans la grande orchestration de la nature.

 

Notre plaisir serait bien différent sans une pelouse semée de pâquerettes et de pissenlits pour reposer notre regard ou nous étaler au soleil ; et les talus, les fossés, les sous-bois ? C’est l’espace intime de notre enfance quand nous étions presque au niveau des pâquerettes.

 

C’est un monde fragile et robuste à la fois, sans cesse en renouveau, toujours en train de croître, de s’élever vers la lumière.

 

C’est un monde complexe où se tissent des relations de voisinage, des luttes chimiques, des associations.

 

Nous voulons croire que la Nature triomphera toujours, mais nous souffrons de la pollution hideuse des hydrocarbures, des émanations empoisonnées de la chimie triomphante, de l’envahissement du plastique, des décharges puantes.

 

Au nom du progrès et de la croissance, l’intouchable technologie humaine accumule ses strates d’immondices. Il commence à être clair que nous en tirons plus d’inconvénients que de bénéfices.

 

Par ce spectacle nous voulons provoquer une réflexion sur notre place dans la nature. Nous n’avons pas pour objectif de démontrer ni de donner des leçons. Nous voulons donner notre vision du monde, sensible et esthétique. Ce qui nous semble petit et insignifiant est aussi magnifique que ce que l’idéologie consommatrice veut nous faire considérer comme indispensable.

 

Le monde est un tableau impressionniste d’où l’on ne peut retirer aucune touche, aussi petite soit-elle.

 

OPÉRATION D’ACCOMPAGNEMENT :

 

En marge du spectacle nous proposons une exposition de photographies « Marionnettes éphémères » et deux ateliers :

– marionnettes éphémères ;

– les sacs plastique prennent forme.

 

Exposition de photographies « Marionnettes éphémères » :

 

« … De drôles de trombines, des silhouettes fantastiques, de frêles figures totémiques, des personnages à la Arcimboldo : sorcière aux cheveux de racines, fée des bois ingénue aux yeux de boutons d’or, bonhomme patate drapé d’une cape en pétales rouge sang… »

Véronique Cohen – Le Monde

 

L’atelier « Marionnettes éphémères » :

 

Cet atelier d’un jour propose de sortir dans la campagne, chacun muni d’un canif, de couper de l’herbe, des fleurs, des feuilles, de se laisser guider par les formes et les couleurs du végétal, de les assembler pour construire, avec l’aide technique d’un animateur, de drôles de petits personnages, animaux ou masques éphémères.

 

– L’atelier « Les sacs plastique prennent forme » :

 

Pour cet atelier nous proposons de n’utiliser que des sacs plastique de toutes couleurs, dimensions, textures pour créer des marionnettes faciles à mettre en mouvement.

 

Recueilli par

Vincent Cambier

Les Trois Coups

www.lestroiscoups.com


Compagnie Coatimundi

Maison de la vie associative

7, rue Antoine-Ginoux • 13160 Châteaurenard

Tél./télécopie : 04 90 94 54 49

Courriel : http://cie.coatimundi.club.fr/

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher