Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 septembre 2008 6 20 /09 /septembre /2008 22:22

Le spectacle qui ne fait pas mal


Par Olivier Pansieri

Les Trois Coups.com


« Alors, cette nouvelle pièce au Théâtre de la Madeleine ? demande Geneviève à Lucien. La scène se passe dans un petit restaurant de la rue Saint-Honoré.

— Eh bien, pas mal du tout ! » répond ce brave Lucien, un peu étonné lui-même par la chose. C’était pourtant une pièce moderne : « Elle t’attend », écrite et mise en scène par Florian Zeller. Lucien craignait le pire. Il est tout content de s’en être tiré sans égratignure. Mais cédons-lui plutôt la parole.

« Bon, je nai pas honte de le dire : jy suis surtout allé pour voir les jolies formes de Lætitia Casta. Et je nétais pas le seul ! Déjà, en arrivant, je tombe sur qui ? Gérard, bien sûr avec sa nouvelle, une fille assez quelconque, sauf que côté roploplosEnsuite, les Perle-Minouze, les Braquemard, les Sainte-EngeanceBref, ce nest pas compliqué, il y avait tout le monde !

— Alors, la pièce, ça parle de quoi ?

— Franchement je n’en sais plus rien. Attends, si ! Ça se passe en Corse. Le décor, d’ailleurs ! Formidable, avec au fond la mer qui brille, mais alors vraiment, comme la vraie. Attends, c’est dans le programmeVoilà : Thierry Flamand ! C’est lui qui a conçu cette merveille. Ah dis donc, quel as ! La baraque qu’ont ces gens-là ! On se croirait dans un reportage d’« Art et décoration ». Ça m’a d’ailleurs donné envie d’y aller moi-même, dans cette Corse. Avec toi, ma biche.

Bon alors, la pièce. À un moment donné, ils parlent de l’Odyssée. Donc tu vois, ça reste quand même d’assez bon niveau. Je ne sais plus pourquoi d’ailleurs ils nous parlent de ça. Il y a surtout cette fille, bien sûr, qui est belle comme le jour. En plus, Lætitia Casta prononce bien, on comprend tout. Lui, Bruno Todeschini ou je ne sais plus quoi, j’ai moins aimé. Il fait tout le temps la tête, on se demande ce qu’elle lui trouve.

Elle une sœur, Magali Woch, que j’ai trouvé très sympathique. Elle ne dit pas trois mots pendant toute la pièce, mais je te jure : on ne voit qu’elle. Elle a une présence ! Comme son frère, Nicolas Vaude, d’ailleurs. Il joue comme un dieu. Les parents aussi ! Michèle Moretti, la mère, on dirait Yvonne Clech, autrefois tu te souviens dans Au théâtre ce soir ? Elle est drôle, tu ne peux pas savoir.

Et puis alors, le père, Thierry Bosc. Il est étonnant. Il fait un homme plus tout jeune atteint par l’Alzheimer, tu jurerais qu’il l’a ! Au point que, par moments, on se dit que ça pourrait même tomber dans quelque chose d’un petit peu gênant. Le gâtisme, tu vois : les vieux, la maladie, ce genre de choses. D’autant que la moyenne d’âge dans la salleEh bien, pas du tout ! Ça reste charmant.

Comme le fils, Nicolas Vaude. On sent qu’il a pour sa sœur (la jolie ; l’autre, je te dis, elle est muette), qu’il a donc pour cette sœur un amourcomment dire ? pas seulement fraternel. Eh bien, là non plus, rien de désagréable. On sent qu’on est chez des gens comme il faut, ça reste joli. Même les scènes intimes, justement avec Lætitia. Là, je dois dire qu’on reste un petit peu sur sa faim, tout de même. On la voit nue mais juste le dos, et encore quelques secondes ! Après, elle met une chemise.

Enfin, moi j’ai bien aimé. En plus, ça ne dure pas très longtemps : même pas une heure vingt. Ça permet de souper après, avec toi, ma biche. Où on va, d’ailleurs ? Ton mari est là ? » ¶

Propos recueillis par

Olivier Pansieri


Elle t’attend, de Florian Zeller

Mise en scène : Florian Zeller

Avec : Lætitia Casta, Michèle Moretti, Magali Woch, Thierry Bosc, Stanislas Kemper, Bruno Todeschini, Nicolas Vaude

Décor : Thierry Flamand

Costumes : Dominique Borg

Lumières : Laurent Béal

Vidéo : Christophe Grelier, Corentin Zeller

Musique : Frédéric Norel et Christophe

Assistant mise en scène : Thibault Ameline

Assistante décor : Virginie Hernvann

Assistante costumes : Séverine Demaret

Théâtre de la Madeleine • 19, rue de Suresnes • 75008 Paris

Métro : Madeleine

Réservations : 01 42 65 07 09

www.theatremadeleine.com

Du mardi au samedi à 21 heures, samedi à 18 h 30, dimanche à 15 heures, relâche lundi

Durée : 1 h 20

40 € | 15 €

Partager cet article

Repost 0
Publié par LES TROIS COUPS - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher