Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 août 2008 1 25 /08 /août /2008 18:20

 

« Don Quichotte »,

de Daniel Guérin de Bouscal (1640),

d’après Cervantès

 

Vingtième Théâtre • 7 rue des Plâtrières • 75020 Paris

Du 3 septembre au 26 octobre 2008

Du mercredi au samedi à 19 heures, dimanche à 15 heures

 

Mise en scène : Christophe Gauzeran

Assistante à la mise en scène : Juliette Croizat

Costumes : Érig Le Goff

Maquillage : Christine Laurent

Lumières : Marc Augustin-Viguier

Musique originale : Cyriaque Bellot

Coordination et réglages cirque : Caroline Siméon

Coordination des combats : Emmanuel Oger

Avec : Philippe Beautier, Philippe Beheydt, Alain Carnat, Juliette Croizat, Romain Guimard, Isabelle Helleux, Christophe Gauzeran, Laurent Mothe, Caroline Siméon

Durant le mois d’octobre 2008, Emmanuel Oger remplace Philippe Beheydt.

 

La pièce a été créée le 15 avril 2008 à Bois-Colombes (92) salle Jean-Renoir, le 17 avril 2008 au S.E.L. de Sèvres (92), puis accueillie en résidence et représentée le 28 avril 2008 à L’Apostrophe scène nationale de Cergy (95).

 

Personnage admiré par certains, oublié par d’autres, tantôt ridicule, tantôt magnifique, Don Quichotte incarne le rêve splendide, généreux et désuet d’un homme du passé.

Hanté par ses rêves et la mémoire de ses lectures chevaleresques, il ouvre la trappe du courage, de l’aventure et de la nostalgie.

Sancho qui l’accompagne, ou le devance, penche d’un côté puis de l’autre, ne sait quel parti choisir.

Théâtre et cirque mêlés, tissus aériens, comédie, trapèze, drame, corde, poésie, musique s’enchevêtrent pour un spectacle original qui nous fait redécouvrir un auteur classique oublié et l’univers merveilleux de Don Quichotte.

 

Notes d’intention

Dans cette mise en scène, nous nous servirons de toutes les possibilités du cirque pour pénétrer l’imaginaire des aventures de « l’Ingénieux Hidalgo ».

En utilisant différents éléments tels que corde lisse, corde à staff, tissu, trapèze, nous travaillons sur l’imaginaire du spectateur et créons en « trois dimensions » grâce à des éléments aériens. Nous poursuivons ainsi une démarche amorcée dans le dernier spectacle (Gelsomina) dans lequel nous avions mêlé des éléments de cirque à l’œuvre théâtrale.

La mise en scène se joue dans une double énergie. En premier lieu, nous proposons une comédie extrêmement tonique et inventive, avec des personnages composés, radicalisés, interprétés par des comédiens formés au clown et à la commedia dell’arte. Il s’agit en effet d’une farce délurée dans laquelle on présente à Don Quichotte une mise en scène « énorme » et proprement incroyable qu’il est justement le seul à tenir pour réelle. Après cette mascarade qui met en place le monde d’illusions proposées au Chevalier, nous explorerons le monde tel que le voit Don Quichotte. Un monde peuplé de géants et d’enchanteurs. Là, nous basculerons dans un univers plus onirique confié aux circassiens pour mettre en scène les rêves de l’Hidalgo…

Christophe Gauzeran

 

Recueilli par

Les Trois Coups

Voir la critique de Maya Saraczynska pour les Trois Coups


Vingtième Théâtre • 7 rue des Plâtrières • 75020 Paris

Métro : Ménilmontant | Gambetta

www.vingtiemetheatre.com

Réservations : 01 43 66 01 13

Du 3 septembre au 26 octobre 2008

Du mercredi au samedi à 19 heures, dimanche à 15 heures

22 € | 17 € | 12 €

Durée du spectacle : 1 h 55

Site Cie : www.compagniefarenheit451.com

Partager cet article

Repost 0
Publié par LES TROIS COUPS - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher