Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juillet 2008 1 28 /07 /juillet /2008 16:53

Viva la commedia !


Par Claire Stavaux

Les Trois Coups.com


« Le théâtre comique fait rire le spectateur et à chaque fois que le spectateur rit, c’est comme si l’on plantait dans son crâne un clou de conscience », disait Dario Fo de celui-ci. Le rire comme sorte de marque au tison, souvenir indélébile d’une prise de conscience. Une thèse artistique et politique que la compagnie Viva la commedia honore et défend avec succès, en fichant une ribambelle de petits clous dans nos crânes.

Sur des tréteaux ambulants, sept personnages qui revisitent les ressorts du drame romantique et de la comédie classique. Bienvenue dans l’univers de la commedia dell’arte, dans la Venise du xvie siècle, lieu de corruption et de crimes, antre des manigances et des complots les plus sournois, où la liberté se monnaye à prix d’or…

Satire politique avant tout, Bellissimo revisite avec légèreté des thèmes éculés, jongle entre bons mots et improvisations, secrets de polichinelle, amourettes et escarmouches, pantomimes et chants a cappella. Le spectacle est un joyeux fourre-tout de genres littéraires et de clins d’œil médiatico-politiques.

Princesse captive, vieux barbon amoureux, zannis (valets) intrigants, servante rusée, tous y figurent, dans des costumes qui rappellent les dessins de Maurice Sand. Des comédiens survoltés pour des rôles bien trempés. Chaque trait revient avec la rapidité d’un boomerang pour repartir de plus belle. « J’ai des fourmis dans mon épée » se plaît à fanfaronner le Capitan, le soldat vantard et couard de la commedia traditionnelle. Sorte de double de Cyrano, rêveur et extravagant, il est émouvant derrière sa folie des grandeurs et ses moustaches de bellâtre. Mais s’il lui pique ses répliques et son nez, le Capitan reste un personnage de comédie et n’a pas sa veine poétique.

Certes les ficelles de la commedia s’exhibent parfois avec emphase, mais la boursouflure est volontaire. Si les situations restent somme toute assez stéréotypées et pour ainsi dire terre à terre, on en ressort, comme Cyrano, la tête dans les étoiles… 

Claire Stavaux


Bellissimo, scénario d’Anthony Magnier

Compagnies Viva la commedia et Arlequins en Nord • 160, rue d’Aubervilliers • 75019 Paris

01 58 20 00 08

contact@vivalacommedia.com

www.vivalacommedia.com

Mise en scène : Anthony Magnier

Assistant à la mise en scène : Xavier Legat

Avec : Eugénie Relinger, Bertrand Saunier, Anthony Magnier, Isabelle Loisy, Gaëlle Pavillon (ou Paola Secret), Xavier Legat, Yannick Laubin

Décors et masques : Stefano Perocco

Costumes : Sara Prineau et Sabine Laroussinie

Combats : Patice Camboni

Chorégraphies : Juan Jimenez

Chants : Jean-Philippe Guibert

Lumières : Bertrand Blayo et Paola Secret

Accueil professionnels : Violette Mauffet

Théâtre de l’Oulle • 19, place Crillon • 84000 Avignon

Réservations : 04 90 86 14 70

Les 10, 18, 26 juillet 2008 à 16 h 55 et les 12, 16, 20, 24, 28 juillet et 1er août 2008 à 17 heures

Durée : 1 h 30

18 € | 14 €

Partager cet article

Repost 0
Publié par LES TROIS COUPS - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher