Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juillet 2008 2 29 /07 /juillet /2008 19:41

Faire revivre les contes classiques

 

La Condition des soies propose, dans une forme de théâtre d’ombres, une adaptation du conte des frères Grimm, « la Lumière bleue ». La Compagnie Pseudonymo prend le pari de nous faire découvrir l’univers de la marionnette et met en place pour cela les Variations, des parcours comprenant une série de plusieurs spectacles, dont celui-ci fait partie. Une belle façon de faire redécouvrir nos anciens contes aux enfants.

 

Un vieux soldat congédié par le roi erre sur les chemins à la recherche d’un logis. Épuisé, il s’assoupit près d’un arbre. À son réveil, une maison est apparue sur sa route.

 

L’adaptation de Fabrice Hologne, visant notamment un public de très jeunes enfants, écourte le conte original de une heure à trente-cinq minutes. Du coup, cela perd un peu en originalité, mais le conte nous entraîne malgré un dénouement au goût de déjà vu. Le soldat n’est pas ici congédié pour cause de paix, mais en raison de son vieil âge. Il n’inflige par ailleurs aucune humiliation à la princesse et finit par libérer le génie…

 

Tout le côté vil de l’homme, si caractéristique des frères Grimm, est ainsi évacué, au profit du conte traditionnel, du genre « Ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants… ». Après réflexion, ce n’est pas plus mal pour les enfants. Non qu’il faille les surprotéger, mais ce n’est pas pour autant la peine d’en faire des pessimistes…

 

C’est une belle mise en scène, claire, et qui maintient l’attention des enfants. Aux fenêtres, de part et d’autre de la boîte noire, une narratrice à l’allure mystérieuse et quelque peu effrayante apparaît régulièrement afin de nous transporter d’un lieu à l’autre.

 

Placées dans la boîte noire, en dessous de la « scène », deux manipulatrices animent, grâce à un système de tiges, ces diverses figurines de papier plastique. Celles-ci sont colorées par des morceaux de gélatines, également utilisées sur les projecteurs d’arrière-scène pour illustrer les divers espaces de ce théâtre d’ombres.

 

Ces deux voix féminines ôtent un peu de la virilité des personnages masculins, et cela crée un effet un peu comique, mais les enfants n’y prêtent pas particulièrement attention.

 

C’est un beau conte, qui nous fait en partie redécouvrir la beauté du théâtre de marionnettes. Libre de toute contrainte figurative, le théâtre d’ombres peut se permettre de faire revivre, sous nos yeux, des contes de fées. Théâtre pour enfants, au sens classique du terme. 

 

Isabelle Desalos

Les Trois Coups

www.lestroiscoups.com


La Lumière bleue, des frères Grimm, adapté par Fabrice Hologne

Compagnie Pseudonymo • 16, rue de Clairmarais • 51100 Reims

03 26 84 18 72

pseudonymo@hotmail.com

www.pseudonymo.eu

Mise en scène : David Girondin-Moab

Manipulation : Angélique Friant et Jade Collet

Construction : David Girondin-Moab et Angélique Friant

La Condition des soies • 13, rue de la Croix • 84000 Avignon

Réservations : 04 32 74 16 49

Du 11 juillet au 1er août 2008, à 16 h 55, jours impairs

Durée : 30 min

11 € | 7 €

Partager cet article

Repost 0
Publié par LES TROIS COUPS - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher