Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juillet 2008 3 30 /07 /juillet /2008 12:25

Vol annulé

 

« La Couleur de nos rêves » est une création du Théâtre de marionnettes d’Arad en Roumanie. La troupe est composée de 11 comédiens professionnels et d’un metteur en scène. Fort du soutien de l’Organisation internationale de la francophonie, elle investit les lieux de L’Atelier 44, qui accueille, dans le cadre d’Avignon 2008, plusieurs spectacles pour enfants présentés par des compagnies originaires de différents coins du globe. « La Couleur de nos rêves » met en scène l’univers des songes et des créatures qui s’y disputent le pouvoir. Un spectacle définitivement réservé au jeune public.

 

Il s’agit ici de distinguer deux points de vue. Celui de l’enfant, à qui ce spectacle est destiné, et le mien, spectateur de 26 ans, poussé par sa curiosité et son envie de découvrir d’autres formes théâtrales. Commençons par les intéressés. Le jeune public y trouvera certainement son compte tant l’univers que nous propose la troupe roumaine est riche : des créatures toutes plus fantastiques les unes que les autres ; des dialogues préenregistrés au discours simple et intelligent ; de l’humour, du merveilleux, de la magie. Des comédiens et danseurs agiles manipulent une importante galerie de marionnettes, toutes très excentriques.

 

Le spectacle fait appel à divers procédés techniques pour mettre en scène le monde des rêves. Celui de « lumière noire », effet technique permettant aux couleurs fluorescentes de ressortir dans l’obscurité, mais aussi celui des lasers, qui, combinés à la machine à fumer, offre un rendu visuel assez esthétique. Tout cela, bien sûr, reste sans danger pour les enfants… je précise au cas où. Parents, n’hésitez pas à emmener votre petite famille découvrir quelle couleur ont les rêves des autres.

 

La seconde partie de cet article s’adresse à ceux qui, fatigués par un théâtre trop souvent attaché à retranscrire la vie dans ce qu’elle a de plus cru et douloureux, veulent s’évader le temps d’une pièce, vers un autre monde. Eh bien, passez votre chemin ! Tout commençait bien pourtant, et l’espace d’un moment j’ai bien failli y croire. Mais une mise en scène bien trop cheap m’a fait redescendre sur terre. L’utilisation de la lumière noire est une bonne idée, mais ressemble rapidement à un clip punk urbain des années quatre-vingt. Également sorti des années quatre-vingt, la bande-son, indigeste au possible, qui rivalise de kitsch avec la « musique » de Jean-Michel Jarre, et gagne haut la main. La mise en scène est parfois maladroite, les comédiens se rentrent dedans, ont du mal à sortir de scène sans accrocher un rideau. La fin du spectacle arrive sans crier gare, si bien qu’on est obligé d’attendre que le monsieur nous fasse coucou pour savoir qu’on doit applaudir.

 

Cependant une question s’offre à moi. Est-ce ma faute ? Suis-je devenu un de ces adultes blasés qui ne jurent plus que par la réalité ? Suis-je un de ces Peter Pan éloignés depuis trop longtemps de Neverland et qui ne se souvient plus de ce monde où tout est possible ? Pourquoi, lorsque la gentille fée vint m’offrir un bonbon, me suis-je demandé avant de le manger s’il n’était pas périmé ou, pire, recouvert d’une substance anesthésiante… Pourquoi, là, le seigneur du monde des rêves est un acteur qui est là pour vendre son spectacle…

 

Non, je crois au pouvoir du rêve et de la poésie. Notre monde et celui du théâtre en a plus que jamais besoin. Et si la Couleur de nos rêves n’a pas réussi à me faire m’envoler par la fenêtre, c’est qu’il est indigeste, kitsch et réservé au jeune public, qui arrivera à dépasser les failles de ce spectacle au fond enthousiasmant mais à la forme décevante. 

 

Benjamin Brenière

Les Trois Coups

www.lestroiscoups.com


La Couleur de nos rêves, de Bogdan Dragulescu

Théâtre de marionnettes d’Arad • rue Episcopiei 15 • 310023 • Arad • Roumanie

06 35 21 95 16 (Monica chargée de la communication)

00 40 257 256 922

Projet.phestif@gmail.com

monicazarna@gmail.com

Mise en scène : Bogdan Dragulescu

Avec : Lacramioara Szlanko, Lenuta Roman, Oana Rogojina, Felicia Dicu, Amalia Pop, Teodora Popa, Elena Scorteanu

Scénographie : Daniela Dragulescu

Musique originale : Liviu Prossi

Chorégraphie : Maura Iansco

Son et laser : Gheorghe Muresan

Lumière : Ovidiu Tamasan

Machiniste : Horea Hadean

L’Atelier 44 • 44, rue Thiers • 84000 Avignon

Réservations : 04 90 16 94 31

Du 11 juillet au 1er août | jours impairs à 12 h 30

Durée : 1 heure

15 € | 10 € | 5 €

Partager cet article

Repost 0
Publié par LES TROIS COUPS - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher