Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juin 2008 1 30 /06 /juin /2008 21:11

Grimone 2008

 

Dates : arrivée au gîte le 26 juillet 2008 au soir, départ du gîte le 12 août 2008 au matin

 

Tarifs du stage en pension complète (17 nuits et 16 jours) :

820 €, salariés

730 €, étudiants

710 €, membres d’écoles de théâtre

 

Spectacle :

les trois représentations auront lieu à Grimone les vendredi 8, samedi 9 et dimanche 10 août 2008

 

Une année Molière

Eh oui, je n’ai encore jamais mis en scène cet auteur ! Les deux pièces que j’ai jugées les plus propices au plein air, les plus joueuses et les plus contrastées sont Amphytrion et Don Juan – le choix est aussi très personnel. J’apprécie en Amphytrion le remake hilarant d’un thème mythologique. Don Juan est une pièce difficile et fascinante qui mélange farce et gravité (précisons que nous travaillerons sur des fragments).

 

Grand bol d’art et grand bol d’air

Nous aurons les objectifs artistiques suivants, dans la lignée des années précédentes :

– La concentration et l’activité vraie sur scène, sans quoi aucun jeu authentique n’est possible.

– Le corps comme une langue : la physicalité de chacun, surtout dans le cadre du théâtre en plein air.

– La langue comme un corps : l’articulation et la diction de la langue française.

– Personnalité ludique de chacun : le joueur en chacun de vous m’intéresse – c’est ce ludisme qui amène la vibration supplémentaire –, les improvisations des premiers jours, les jeux et exercices d’entraînement au quotidien sont tout aussi importants que la répétition des scènes.

– Alternance de styles de jeu et de personnages – comme l’an dernier, chacun explorera au moins deux personnages radicalement différents, d’une pièce à l’autre, après l’entracte et la désormais célèbre tisane à la mélisse. Continuer aussi à varier les jeux, d’un jeu simple, dépouillé, à un jeu excessif proche du théâtre de foire (très réussi , à mon sens, l’an dernier).

– Apprendre ou réapprendre à lire un texte, à dégager l’intelligence de la situation.

– « Sur scène, je parle à quelqu’un, j’écoute quelqu’un », célèbre formule de Louis Jouvet pour définir une des lois du jeu. Une boutade ? Pas seulement.

– Créer un lien invisible entre tous et envisager le théâtre comme une aventure éminemment collective (Grimone nous y aide beaucoup).

 

Recueilli par

Les Trois Coups


Renseignements : 06 19 49 63 07

Partager cet article

Repost 0
Publié par LES TROIS COUPS - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher