Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2008 3 11 /06 /juin /2008 12:45

Comme un patchwork : joli mais confus !

 

Elle en avait assez de travailler sur les projets des autres, des projets qui ne la touchaient pas et ne la concernaient pas. C’est comme cela qu’en 2004 Prudence Maidou, comédienne et danseuse, fonde « Prudanse avec les maux ». « Maux de femmes », qui voit le jour au sein de cette association, est sa première grande création. Et pour faire tenir debout ce spectacle ambitieux, Prudence Maidou a collaboré, pour la mise en scène, avec Claudia Tagbo. Claudia Tagbo ? Mais, si ! C’est bien l’une des talentueuses collaboratrices de Jamel Debouzze, dans la célèbre troupe du Jamel Comedy Club.

 

De cette collaboration résulte un plaidoyer sensible et énergique pour la cause des femmes, de toutes les femmes. Ainsi, c’est en mêlant les récits forts d’expériences anonymes aux destins célèbres et héroïques de Rebecca Lolosoli, Joséphine Baker, Simone de Beauvoir, Simone Veil et mère Théresa que cette pièce tente de célébrer le « sexe faible », de rendre hommage à sa force et de défendre ses droits.


Pour servir ce propos à la fois social, politique et humaniste, ces jeunes militantes n’ont pas lésiné sur les moyens humains et créatifs. En effet, la mise en scène, élaborée à partir d’une dizaine de tableaux et composée de seize comédiennes, danseuses et musiciennes, réunit, à la façon d’un patchwork, toutes les disciplines du spectacle vivant. Le chant, la musique, la danse et la comédie s’entrelacent pour confectionner un florilège coloré et mixte de talents, de cultures et d’idées.



Mais c’est peut-être là que le bât blesse. Car la diversité et la multiplicité des directions empruntées et des techniques de narration utilisées dispersent un peu l’ensemble. Comme un grenier débordant d’un joyeux fourbi d’objets inestimables, mais dont seuls le rangement et l’organisation permettraient d’en percevoir la valeur. Maux de femmes est riche et dense en idées et intérêt, mais une réorganisation ou une épuration de la mise en scène rendraient peut-être le propos plus lisible.


Quoi qu’il en soit, Maux de femmes reste un spectacle hautement prometteur et, donc, à aller voir. En attendant les prochaines représentations en septembre, il est possible de s’imprégner de l’atmosphère de cette création et de s’informer quant à son actualité, sur le site Myspace de Maux de femmes


Kandida Muhuri

Les Trois Coups

www.lestroiscoups.com


Maux de femmes, de Prudence Maidou

Association Prud’danse avec les maux

www.myspace.com:/prudanseaveclesmaux

Mise en scène : Claudia Tagbo

Avec : Prudence Maidou, Luna Loiseau, Mitcha Foussadier, Sherazade Benyiahia, Tiphaine Ouhioun

Danseuses : Machita Doucouré, Candice Gomez, Éliane Édou, Dorande Zoumara, Aurélie Guyot-Jeanin

Chorégraphie : Machita Doucouré

Musiciennes : Naghmey, Madly, Anouk Aïata, Laura

Création costumes : Mariame Diop

Création des visuels : Laure Tacot

Centre d’animation salle des fêtes • 2, rue des Lilas • 75019 Paris

31 mai 2008 à 20 heures

Durée : 2 heures

Entrée libre

Partager cet article

Repost 0
Publié par LES TROIS COUPS - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher