Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juin 2012 7 03 /06 /juin /2012 14:17

2012-2013 : une alléchante saison


Par Céline Doukhan

Les Trois Coups.com


Au terme de sa troisième saison en tant que directeur du Théâtre municipal de Fontainebleau, Pierre‑Marie Cuny fait le point et présente une nouvelle saison placée sous le signe des cent ans du théâtre. Joyeux anniversaire !

pierre-marie-cuny-615 celine-doukhan

Pierre-Marie Cuny | © Céline Doukhan

Un bilan, d’abord. Les chiffres sont au beau fixe en cette fin de saison 2011‑2012 : la fréquentation atteint 66 % hors scolaires, contre 55 % en 2008‑2009, année où Pierre‑Marie Cuny reprenait les rênes de la maison. La clé du succès ? « Une identité propre à ce théâtre », suggère‑t‑il, et d’arguer qu’aucun théâtre des environs ne se positionne de la même façon en termes de programmation. Un théâtre qui a aussi cherché à se rapprocher de son public : développement de formules d’abonnement, liens avec la bibliothèque, l’école de musique… Des « correspondants de quartier » pour le théâtre, simples habitants pas spécialement férus de théâtre, sont aussi consultés et leur avis écouté.

Or la saison qui s’annonce sera des plus animées, avec le centenaire de ce théâtre, seule salle à l’italienne de Seine‑et‑Marne. Ce ne sont pas moins de deux week‑ends entiers qui seront consacrés à cet évènement. Le premier, du 14 au 16 septembre 2012, verra une foultitude d’animations alléchantes se succéder au théâtre et dans toute la ville : avec, pêle‑mêle, les Rémouleurs, les « Souffleurs, commandos poétiques » ou encore Jean‑Denis Monory et son merveilleux théâtre baroque (1). Le week‑end suivant, place aux acteurs locaux, chorales, compagnies bellifontaines… qui cloront les festivités.

« Culture générale du spectacle vivant »

Du côté de la saison à proprement parler, il y a de quoi se régaler. L’idée, enchaîne Pierre‑Marie Cuny, est de poursuivre sur la lignée d’une « culture générale du spectacle vivant » : délicat compromis entre une nécessaire variété et une exigence qui a jusque‑là porté ses fruits. Le fil directeur est toutefois de donner à voir et à entendre des personnalités marquantes, qui « transfigurent des moments du répertoire ». On aura donc (le ton se fait lyrique !) une Mouette par Christian Benedetti que les Trois Coups vous recommandent chaudement (2), en février 2013 ; toujours côté grands auteurs, du Shakespeare avec Beaucoup de bruit pour rien dans la mise en scène de Clément Poirée en avril 2013 (3), mais aussi du Brecht (Maître Puntila et son valet Matti, en février 2013).

L’amateur de danse pourra retrouver les danseurs de l’Opéra de Paris et leur compagnie avec Incidence chorégraphique (4). D’autres propositions intéressantes se succèderont, comme ce Pour Giselle, classique revu et corrigé par Michel Hallet Eghayan et Philippe Verrièle, et aussi En piste-Chansons de geste, ou comment trois chorégraphes (Pascale Houbin, Daniel Larrieu et Dominique Boivin) chorégraphient douze chansons françaises du répertoire populaire.

La Péniche, Zygel, Engerer, Estrella…

Il y aura aussi de la musique, et en particulier ce qui sera la dernière création de La Péniche Opéra en résidence à Fontainebleau et au sud de la Seine‑et‑Marne : Hansel et Gretel. Jean‑François Zygel, le musicien pédagogue, viendra cette fois comme soliste pour des Variations autour de Beethoven, en janvier 2013. Le charmant opéra bouffe lo Speziale devrait quant à lui trouver un écrin sur mesure dans la bonbonnière bellifontaine (5). Enfin, Brigitte sera bien à Fontainebleau cette saison. Mais pas le duo pop (6) qui avait enflammé le théâtre en mars 2012 ! Ce sera la grande Brigitte Engerer, au piano, pour ce qui s’annonce comme un grand rendez‑vous : un concert Schubert/Dvorak avec le Quatuor Benaïm. Enfin, un spectacle rare, dont Pierre‑Marie Cuny parle avec chaleur : un récital de Miguel Anguel Estrella, pianiste argentin qui eut les doigts brisés lors de sa captivité en Uruguay dans les années 1970, mais qui, à force de patience et d’efforts, réapprit le piano pour enfin aller jouer, piano dans une camionnette, dans les favelas de son pays.

On irait bien voir aussi William Sheller et son quatuor à cordes, en avril 2013 ; ou bien encore Virga, spectacle prometteur à la croisée du spectacle musical et du spectacle jeune public : une découverte de la musique médiévale avec des chants en sicilien, hébreu, latin… On se réjouit aussi de retrouver la belle équipe de Louis, l’enfant de la nuit (7) toujours dans un spectacle jeune public intitulé Appartement à louer. Enfin, dans ce panorama incomplet autant que subjectif (on n’a pas évoqué l’humoriste François‑Xavier Demaison, Feydeau…), allez voir Yeung Faï et son superbe spectacle de marionnettes chinoises, Hand Stories (8). 

Céline Doukhan


(1) Voir les Femmes savantes et Perrault, contes baroques

(2) Voir la Mouette.

(3) Voir Beaucoup de bruit pour rien.

(4) Voir Incidence chorégraphique.

(5) Voir lo Speziale.

(6) Voir Brigitte en concert.

(7) Voir Louis, l’enfant de la nuit.

(8) Voir Hand Stories.


Théâtre municipal de Fontainebleau • rue Richelieu • 77300 Fontainebleau

Réservations : 01 64 22 26 91

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher