Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2008 4 22 /05 /mai /2008 17:12

Programmation Festam 2008

 

Création contes

Musée Saint-Raymond – vendredi 23 mai 2008 à 19 h 30 – 3|5 €

Musée des Augustins - samedi 24 mai 2008 à 18 h 30 – 3|5 €

Cécile Nô et Céline Verdier font intervenir des personnages issus de différents épisodes de l’histoire et de la mythologie grecque, qui sont représentés parmi les œuvres des musées Saint-Raymond et des Augustins – Chiron, le centaure sage, les Amazones, Héraclès, les divinités gréco-romaines. Les conteuses-musiciennes imaginent une fresque d’où surgissent les récits de ces personnages, ponctués de parties musicales – violon et percussion – et de chants d’Asie Mineure.

 

Yennayer

Théâtre du Grand Rond – vendredi 23 et samedi 24 mai 2008 à 19 heures – entrée libre

Cette formation musicale est originaire de Kabylie, haut lieu de la culture amazigh situé au nord de l’Algérie. Le son envoûtant de la cornemuse (tizenmarine) accompagné de percussions (amendayer, tvel…) invite au chant et à la danse. Les rythmes kabyles, chaouis, hadi ou benwali sont une véritable fresque musicale de cette riche culture, vivace et universelle.

 

Gualicho

Théâtre du Grand-Rond - vendredi 23 mai 2008 à 21 heures – 6 à 12 €

En Amérique latine, le mot Gualicho désigne soit le génie du mal soit, plus spécifiquement, la potion qu’une femme prépare pour s’attirer les faveurs d’un homme qui la délaisse ou l’ignore. Sur scène, Gualicho, c’est l’histoire de Charo l’enjôleuse, dépassée par la force de ce breuvage explosif ! Portée par le rythme des mots de plus en plus envoûtants, l’autre femme en robe rouge, talons séducteurs, rageurs ou fougueux, danse les bras au ciel. Fils languedocien d’Almodovar et de García Lorca, le théâtre flamenco envoûte et déroute…

 

Talimania Xena

Le Bijou – vendredi 23 mai 2008 à 21 h 30 – 5 à 10 €

Les musiciens de Talimania Xena lient tradition et modernité autour d’une passion commune : les musiques populaires de Grèce. Ta Limania Xena signifie en grec « les ports de l’étranger ». Une invitation au voyage dans ce pays dont les musiques sont trop mal connues…

 

Salvador, de Suzanne Lebeau

Lecture musicale jeune public

Cies Fol Avril et Lever du jour

Théâtre du Grand-Rond samedi 24 mai 2008 à 15 h – 4 à 6 €

Au cœur de l’Amérique du Sud, une montagne aussi belle dans la clarté du matin que cruelle dans l’obscurité des mines qui la sillonnent de toutes parts. Salvador, un enfant de la montagne devenu écrivain, se rappelle… Des souvenirs, des instantanés de vie, tantôt attendrissants, drôles, poétiques ou portés par les douleurs de la vie.

 

Conférence sur le cirque argentin

Librairie Oh les beaux jours  samedi 24 mai 2008 à 17h – entrée libre

Nicanor de Elia a été jongleur, danseur et acrobate au sein des compagnies de danse Joseph-Nadj et Roberto-Olivan et de la compagnie de cirque La Famille Moralés. C’est au Lido à Toulouse qu’il a travaillé son style de jonglage. Au fil de sa recherche s’est profilée une écriture chorégraphique de plus en plus efficace. Nous le retrouvons dans son spectacle le Voyageur immobile, le 30 mai 2008 à 21 heures au foyer Panousse à Tournefeuille.

 

Promenade en Grèce sur les pas de Jacques Lacarrière

Théâtre du Grand-Rond samedi 24 mai 2008 à 21 heures – 6 à 12 €

Nicolas Syros fait son apprentissage du bouzouki – seul instrument traditionnel national typiquement grec, avec le baglama – en autodidacte et auprès du célèbre Vassilis Tsitsanis. Il accompagnera au bouzouki des textes et poèmes de son ami Jacques Lacarrière, lus par Sylvia Lipa Lacarrière.

 

Projection Slimane Azem, une légende de l’exil, de Rachid Merabet suivi d’un débat avec le réalisateur et le Tactikollectif

Cinéma Utopia Tournefeuille lundi 26 mai 2008 à 21 heures – 3,5 €

Le portrait de Slimane Azem (1918-1983), fameux représentant de la chanson algérienne du siècle dernier, envisagé comme une plongée dans l’univers poétique d’une culture plurimillénaire, celle des Berbères. Slimane Azem s’est fait le porte-parole d’une génération d’hommes déchirés, poussés pour des raisons de survie à s’exiler vers un monde inconnu.

 

Avec leur nouveau projet, Origines contrôlées, chansons de l’immigration algérienne, Mouss, Hakim et les musiciens qui les accompagnent, revisitent ces refrains composés le soir après l’usine par des artistes travailleurs immigrés, et célébrés dans les cafés algériens du Paris populaire des années 1940 à 1970.

De Slimane Azem à Cheikh El Hasnaoui, de Salah Sadaoui à Matoub Lounès, ce répertoire, chanté en kabyle, arabe et français, reflète le quotidien et les préoccupations des premières générations de l’immigration et donne à entendre leurs paroles. Dans la continuité de l’expérience Motivés et 100 % collègues, on retrouve ici, en acoustique, l’enthousiasmante énergie des chanteurs et des musiciens qui se font passeurs d’un précieux patrimoine.

Le 28 mai 2008, Salah Amokrane et Naima Yahi mèneront un débat autour de la mémoire de l’immigration algérienne à l’issue du concert.

 

Recueilli par

Les Trois Coups


Théâtre du Grand-Rond • 23, rue des Potiers • 31000 Toulouse

05 61 62 14 85

Partager cet article

Repost 0
Publié par LES TROIS COUPS - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher