Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mai 2008 6 17 /05 /mai /2008 15:53

Les grenouilles ont la cuisse légère

 

« Un jour, mon prince… » est une revue coquine, interprétée par deux sopranos et un pianiste. Du théâtre musical léger et brillant autour de l’amour et de ses mots. Une fantaisie pétillante.

 

La lettre d’amour comme fil conducteur du récital de l’Équipe Rozet. Depuis les balbutiements d’une déclaration jusqu’aux séparations déchirantes, en passant par la passion dévorante, elle rapproche, unit et désunit ceux qui s’aiment. Un jour mon prince évoque les étapes d’une histoire d’amour passionnée, loin des clichés déprimants du xxie siècle. Pas d’idées noires et de pensées tristes, que du gai, du léger, du mutin, du fripon.


Dans un décor intimiste mais efficace – un piano, des bocaux avec à l’intérieur des grenouilles, symbole s’il en est du Prince charmant, et deux pans de mur sur lesquels les chanteuses se perchent. Anne-Lise Faucon, Jeanne-Marie Levy et Pascal Hild, accompagnés au piano et aux percussions, poussent la chansonnette avec vigueur sous des jeux de lumière rouge façon revue de cabaret. Les artistes ont du coffre, et c’est pour mieux faire vibrer leurs spectateurs.


Si Anne-Lise Faucon, espiègle et spontanée, au physique juvénile, incarne l’amour léger et polisson, Jeanne-Marie Levy, bucolique et plus mûre, renvoie à l’amour vache et inconditionnel. Les deux figures féminines composent avec brio un duo d’une parfaite complémentarité : complémentarité des corps – la première est aussi menue que la seconde est pulpeuse –, complémentarité du jeu de scène – Anne-Lise est dans la surenchère et la mimique, Jeanne-Marie dans la gradation et l’émotion – et complémentarité des voix, qui s’accordent à merveille.



Loin de n’être qu’un récital, Un jour mon prince est plutôt la mise en scène pétillante et amusante de chansons coquines, mais jamais vulgaires. Aussi comédiennes que chanteuses, les deux sopranos rivalisent d’imagination pour jouer leur texte et relier habilement les morceaux, avec des passages parlés, récités, mimés autour des étapes de l’amour : la séduction, la passion et la séparation.


Le répertoire – des chansons françaises des années 1930 et des airs d’opérette – promène le spectateur entre les mœurs d’hier et d’aujourd’hui. Les jeunes filles naïves se font engrosser par les garçons pleins de fougue sous l’œil réprobateur de maman, les amoureux éconduits écrivent des sonnets sous les fenêtres de leur belle, tandis que les coquettes se disputent les faveurs des beaux garçons.


On reconnaîtra les airs populaires de la Peau Léon ou de Ô mon bel inconnu, les chansons paillardes détournées pour être encore plus drôles et les histoires chantées érotiques et audacieuses, à coups de fusil et de prunes (on vous laissera le soin de comprendre les sous-entendus).


Et en parlant de sous-entendus, pas d’inquiétude : le récital est grand public. Petits et grands adultes seront réceptifs et même aux aguets à l’écoute des chansons suggestives et poilantes du trio dynamique et jovial. Impossible de ne pas adhérer, impossible de ne pas succomber. Un très bon moment qui ravira les réticents à l’opéra, déridera les plus sérieux et fera rire aux éclats tout le monde. 


Julie Olagnol

Les Trois Coups

www.lestroiscoups.com


Un jour, mon prince…, de l’Équipe Rozet

L’Équipe Rozet • 31, rue des Charmettes • 69100 Villeurbanne

06 86 46 92 53

chargedeprod@free.fr

Mise en scène et conception : Bernard Rozet

Chant : Anne-Lise Faucon et Jeanne-Marie Levy

Direction musicale et piano : Pascal Hild

Costumes : Éric Chambon

Scénographie : Bernard Rozet et Jérôme Sauvion

Création lumière : Ludovic Charrasse

Chargés de production : Sabrina Novak et Franck Pey-Hugonin

Régie : Xavier Davoust

Théâtre des Marronniers • 7, rue des Marronniers • 69002 Lyon

infos@theatre-des-marronniers.com

www.theatre-des-marronniers.com

Réservations : 04 78 37 98 17

Du 14 mai au 1er juin 2008 à 20 h 30, dimanche à 17 heures, relâche les lundi et mardi

Durée : 1 h 30

13 € | 11 € | 10 €

Partager cet article

Repost 0
Publié par LES TROIS COUPS - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher