Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mai 2008 1 12 /05 /mai /2008 14:58

Les bras m’en tombent


Par Olivier Pansieri

Les Trois Coups.com


Alléché par la modestie de sa présentation, je suis allé voir la première réalisation de L’Attache-cœur, compagnie de théâtre fondée par Krystell Lebrun. Il s’agit d’« Entre eux deux », pièce écrite et mise en scène par cette même Krystell Lebrun, que Le Passage vers les étoiles accueille pendant tout le mois de mai. C’est à deux pas du Père-Lachaise, judicieux endroit pour un enterrement.

« Ce huis clos, sur la mort et sur la perte de mémoire, mêle au théâtre l’art de la marionnette et de la danse, ainsi que de la musique, spécialement créée pour le spectacle par un jeune compositeur, Victor Avron. » avais-je lu dans le dossier de presse. Maintenant, ma vérité.

Bon, déjà l’argument tiendrait sur un timbre-poste. Elle et Lui sont dans le coma. D’après ce que j’ai compris, elle est en train de mourir à la suite d’un viol, peut-être accompagné d’un coup de couteau, mais ce n’est pas clair ; lui, à la suite d’un accident de la circulation. Nous sommes donc à la fois dans un espace imaginaire (celui de leurs pensées) et réaliste (celui de leurs derniers instants). Ces deux êtres un peu falots vont s’y rencontrer, à moins qu’ils ne se connaissent déjà, ce n’est pas clair non plus. La Mort, bien sûr invisible des deux mourants, rôde, vaguement habillée en petite fille malsaine, un sourire mystérieux aux lèvres.

Si je révèle tout de suite le pot aux roses, c’est que le texte le fait lui-même, malgré d’inutiles et pesants détours. Dès la troisième minute, on a compris. Non seulement tout ce qui s’est passé, mais pire, tout ce qui va se passer. On vit avec des comparaisons : comparons, donc. Des tas de films, notamment, défilent – c’est plus fort que moi – à toute vitesse dans ma mémoire. En vrac, Cocteau (Orphée), Sartre (Les jeux sont faits), Franck Capra (La vie est belle), Michael Powell surtout (Une question de vie ou de mort), que je vous recommande. Est-il utile d’ajouter que pour ce qui est de l’originalité, Entre eux deux repassera.

Passons à l’interprétation. La demoiselle est comédienne comme je suis évêque ; le monsieur joue un peu mieux. Quant à la Mort, faut-il tirer sur une ambulance ? Si vous avez une cousine qui a fait un peu de danse, qui peut sourire en tripotant deux de ces petits mannequins en bois (les fameuses marionnettes annoncées !) dont on se sert pour apprendre à dessiner le corps humain, elle fera aussi bien.

Mais l’accompagnement musical « spécialement créé par ce jeune compositeur » ? J’y viens. Toutes les sept à huit minutes, en effet, un air enregistré de boîte à musique, sur lequel nos trois zombies font de l’expression corporelle, ponctue cette veillée funèbre à la mémoire de cette soirée, que vous auriez pu passer agréablement. Au cinéma, par exemple. Car les vraies marionnettes, c’est vous, qui n’osez pas vous échapper de cette ânerie morbide, retenus par les fils d’un « savoir-vivre » mal nommé !

J’aurais, je le dis sincèrement, adoré rencontrer une nouvelle manière d’écrire, ou même « sous l’influence de », vu l’âge de l’auteur. Mais, là ! Je n’ai relevé que des poncifs, des emprunts naïfs au folklore existentialiste, le tout se prenant très au sérieux. On n’écrit plus de cette façon, passé le bac. Ou alors pour soi. Krystell Lebrun a pondu, au mieux, une dissertation, au pire, quelques pages d’un journal intime, faux j’espère. En aucun cas une pièce de théâtre. Dommage ! 

Olivier Pansieri


Entre eux deux, de Krystell Lebrun

Compagnie L’Attache-cœur • 31, square Jean-Morlet • 91390 Morsang-Sur-Orge

06 63 57 48 65

lattachecoeur@yahoo.fr

Mise en scène : Krystell Lebrun

Avec : Camille Lamache, Lucie Reynaudo et Thibault Motte

Chorégraphie : Krystell Lebrun et Lucie Reinaudo

Musique : Victor Avron

Régisseur : Antoine Chérix

Le Passage vers les étoiles • 17, cité Joly • 75011 Paris

Réservations : 01 43 38 83 45

Du 1er au 31 mai 2008 à 19 h 30, les jeudi, vendredi et samedi

Durée : 1 heure

18 € | 12 €

Partager cet article

Repost 0
Publié par LES TROIS COUPS - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher