Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mai 2008 1 05 /05 /mai /2008 12:26

 

« Elle est là »

de Nathalie Sarraute

 

Théâtre de la Commune, petite salle • 93304 Aubervilliers cedex

Du jeudi 5 au vendredi 20 juin 2008, mardi, mercredi et vendredi à 21 h, jeudi à 20 h, samedi à 17 h et à 21 h et dimanche à 16 h 30

 

Mise en scène : Didier Bezace

Avec : Pierre Arditi, Didier Bezace et Évelyne Bouix

Production Théâtre de la Commune-CDN d’Aubervilliers

Collaboration artistique : Laurent Caillon

Assistante à la mise en scène : Dyssia Loubatière

Scénographie : Jean Haas

Lumières : Dominique Fortin

Costumes : Cidalia Da Costa

Maquillages et coiffures : Cécile Kretschmar

Le spectacle est créé le 5 juin 2008 au Théâtre de la Commune.

Jeudi 12 juin : rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation

Le texte de la pièce est publié aux éditions Gallimard, collection « Folio Théâtre », 2000.

 

Après avoir fait l’ouverture en 2001 du Festival d’Avignon avec l’École des femmes de Molière, Didier Bezace et Pierre Arditi se retrouvent, en compagnie d’Évelyne Bouix, autour d’un exercice verbal vertigineux où la raison vacille…

 

Elle est là, c’est l’histoire d’une obsession. Un homme, H. 2, est torturé par une idée qui loge dans la tête de sa collaboratrice F., et dont il ne sait rien. Sa seule existence semble défier tout ce à quoi il croit, tout ce qu’il tient pour acquis. Il cherche à tout prix, quitte à imaginer le pire, à l’extirper, l’anéantir. Intolérant H. 2 ? Non, plutôt terriblement attentif à ce qui se joue entre les êtres, au-delà de la parole, des corps.

 

L’obsession est, avec le langage, un des thèmes récurrents de l’œuvre de Nathalie Sarraute. C’est ici le personnage principal, c’est elle qui mène la danse avec délectation. Elle entraîne le spectateur dans les méandres d’une quête à la logique irrationnelle, à la limite de l’absurde et du rire, dont on n’est jamais loin. Nous ne sommes pas enfermés dans un théâtre cérébral. Au contraire, débordant d’énergie voire de fureur radieuse, ce théâtre va de l’avant, court après le mot qui suit, et l’idée qui s’échappe. C’est un théâtre en marche.

 

Recueilli par

Les Trois Coups


Théâtre de la Commune • CDN d’Aubervilliers • 2, rue Édouard-Poisson • BP 157 • 93304 Aubervilliers cedex

01 48 33 16 16

info@theatredelacommune.com

Tarifs :

plein tarif 22 € - tarifs réduits 16 € | 11 € - adhérents 7 €

Partager cet article

Repost 0
Publié par LES TROIS COUPS - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher